Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Liberia durement frappé par la fièvre de Lassa
Nigéria fièvre de lassa

Le gouvernement libérien a confirmé que le pays était actuellement victime d’une vaste épidémie liée au virus Lassa. Ce dernier, proche d’Ebola, provoquant une fièvre hémorragique foudroyante, apparue pour la première fois en 1969 dans la ville nigériane de Lassa (État de Borno). 

Selon le dernier bilan des autorités sanitaires libériennes, 21 personnes sur 90 ont déjà succombé à la maladie, également présente épisodiquement en Sierra Leone, en Guinée et bien entendu au Nigéria, berceau de ce virus.

Monrovia a également prévenu la population de faire particulièrement attention aux rats et blattes susceptibles de faire proliférer l’épidémie. D’autant plus, que celle-ci intervient à une période qui n’avait pas été anticipée.

Pire, le manque de moyens en termes de soins et d’infrastructures restent malheureusement criants sur le territoire. Ce qui sous-entend que le nombre de décès pourrait rapidement augmenter.

A suivre de près donc..

Article connexe :

Nigéria : la fièvre de Lassa fait des ravages

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...