Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Liberia durement frappé par la fièvre de Lassa
Nigéria fièvre de lassa

Le gouvernement libérien a confirmé que le pays était actuellement victime d’une vaste épidémie liée au virus Lassa. Ce dernier, proche d’Ebola, provoquant une fièvre hémorragique foudroyante, apparue pour la première fois en 1969 dans la ville nigériane de Lassa (État de Borno). 

Selon le dernier bilan des autorités sanitaires libériennes, 21 personnes sur 90 ont déjà succombé à la maladie, également présente épisodiquement en Sierra Leone, en Guinée et bien entendu au Nigéria, berceau de ce virus.

Monrovia a également prévenu la population de faire particulièrement attention aux rats et blattes susceptibles de faire proliférer l’épidémie. D’autant plus, que celle-ci intervient à une période qui n’avait pas été anticipée.

Pire, le manque de moyens en termes de soins et d’infrastructures restent malheureusement criants sur le territoire. Ce qui sous-entend que le nombre de décès pourrait rapidement augmenter.

A suivre de près donc..

Article connexe :

Nigéria : la fièvre de Lassa fait des ravages

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Parlement s’est saisi du sujet de l’accès à la propriété en Sierra Leone. L’objectif est de favoriser l’accès aux terres des habitants. Le Parlement de la Sierra Leone a adopté une loi qui pourrait modifier le paysage foncier de la Sierra Leone. La loi sur les droits fonciers coutumiers...
Une coalition constituée de partis, syndicats et organisations de la société civile, appelle à manifester le 17 août. Elle souhaité ainsi dénoncer ce qu’elle considère être une « gestion unilatérale de la transition ».  En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution, un collectif appelle à une nouvelle...
Au Nigeria, les habitants sont confrontés à une hausse des prix si spectaculaire, qu’ils achètent leurs produits de première nécessité en très petites quantités, ce qui leur revient finalement plus cher. Etranglés par le coût de la vie, les Nigérians achètent désormais leurs produits de première nécessité en petite quantité,...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...