Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : un groupe de citoyens attaque une compagnie minière et l’Etat en raison d’une violation de leurs droits environnementaux
Mine de Koidu

Un groupe de citoyens résidant près de la mine de Koidu (district de Kono) estiment que leurs droits à vivre dans un environnement convenable ont été bafoués par la compagnie Octea, qui exploite le site, mais aussi par le gouvernement qui n’a pas pris les décisions qui s’imposaient dans ce dossier. Un recours a donc été déposé devant la Cour de justice de la CEDEAO afin d’obtenir réparation.

Selon l’Agence Ecofin, « les habitants de Koidu se plaignent de la contamination des eaux et des dégâts causés à leurs maisons par les dynamitages à la mine. En outre, l’Etat est accusé de n’avoir pas veillé à ce que l’entreprise délocalise des centaines de foyers loin du site de dynamitage, comme l’exigeait l’accord de licence minière conclu en 2003 avec Octea ».

En mars dernier, cette fois, un recours national devant la Haute Cour de Sierra Leone, n’avait pas porté ses fruits. Les requérants avaient exigé pour l’occasion 288 millions de dollars de dommages-intérêts auprès de la filiale du groupe BSGR pour « dégradation ou destruction de terres, destruction de maisons et perte de moyens de subsistance ainsi que déversement de déchets miniers toxiques ».

Article connexe :

Sierra Leone : le diamant de la discorde fait encore des siennes

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement ivoirien a relancé le projet d’adressage de la ville d’Abidjan. Mardi 24 janvier 2023, une convention cadre de partages de données a été a été signée au ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, pour le démarrage des activités nécessaires à la réalisation de ce projet....
Un homme accusé du meurtre de trois casques bleus guinéens, commis en 2019 dans le sud-ouest de Bamako, a été reconnu coupable et condamné à la peine de mort par le tribunal. Mercredi 25 janvier 2023, la Minusma (Mission de l'Organisation des Nations unies au Mali) a annoncé la condamnation...
Vingt-sept personnes ont été tuées par une "bombe" dans le centre du Nigeria, selon la police. Une information contredite par une association d'éleveurs de bétail qui parle, elle, d'une frappe aérienne de l'armée. Une "enquête approfondie" a été réclamée. Que s'est-il réellement passé mercredi 25 janvier 2023 dans le village...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

Notice: Undefined index: stream in /var/www/virtual/tribuneouest.com/htdocs/wp-content/plugins/like-box/includes/widget.php on line 32