Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : un groupe de citoyens attaque une compagnie minière et l’Etat en raison d’une violation de leurs droits environnementaux
Mine de Koidu

Un groupe de citoyens résidant près de la mine de Koidu (district de Kono) estiment que leurs droits à vivre dans un environnement convenable ont été bafoués par la compagnie Octea, qui exploite le site, mais aussi par le gouvernement qui n’a pas pris les décisions qui s’imposaient dans ce dossier. Un recours a donc été déposé devant la Cour de justice de la CEDEAO afin d’obtenir réparation.

Selon l’Agence Ecofin, “les habitants de Koidu se plaignent de la contamination des eaux et des dégâts causés à leurs maisons par les dynamitages à la mine. En outre, l’Etat est accusé de n’avoir pas veillé à ce que l’entreprise délocalise des centaines de foyers loin du site de dynamitage, comme l’exigeait l’accord de licence minière conclu en 2003 avec Octea”.

En mars dernier, cette fois, un recours national devant la Haute Cour de Sierra Leone, n’avait pas porté ses fruits. Les requérants avaient exigé pour l’occasion 288 millions de dollars de dommages-intérêts auprès de la filiale du groupe BSGR pour “dégradation ou destruction de terres, destruction de maisons et perte de moyens de subsistance ainsi que déversement de déchets miniers toxiques”.

Article connexe :

Sierra Leone : le diamant de la discorde fait encore des siennes

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En ligne de mire de la lutte contre la corruption, la police et la gendarmerie sont plus particulièrement visés en raison notamment de pots-de-vin prélevés aux vendeurs de produits vivriers.  Le 14 septembre Zoro Epiphane Ballo, le ministre de la promotion de la bonne gouvernance, du renforcement des capacités et de...
  L’ancien homme d’État souffrait du Covid-19. Il est décédé à l’âge de 78 ans.  L’ancien premier ministre de Côte d’Ivoire Charles Konan Banny est mort le vendredi 10 septembre, de complications pulmonaires et respiratoires liées au Covid-19.  L’homme politique ivoirien avait été transféré d’Abidjan à l’hôpital américain de Neuilly. Konan Banny était...
Les dirigeants de la Cédéao (la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) ont répondu leur mécontentements face au coup d’État qui a eu lieu la semaine dernière avec le renversement du président Alpha Condé, en décidant ce mercredi 8 septembre 2021 de suspendre la Guinée des organes de...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...