Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : un groupe de citoyens attaque une compagnie minière et l’Etat en raison d’une violation de leurs droits environnementaux
Mine de Koidu

Un groupe de citoyens résidant près de la mine de Koidu (district de Kono) estiment que leurs droits à vivre dans un environnement convenable ont été bafoués par la compagnie Octea, qui exploite le site, mais aussi par le gouvernement qui n’a pas pris les décisions qui s’imposaient dans ce dossier. Un recours a donc été déposé devant la Cour de justice de la CEDEAO afin d’obtenir réparation.

Selon l’Agence Ecofin, « les habitants de Koidu se plaignent de la contamination des eaux et des dégâts causés à leurs maisons par les dynamitages à la mine. En outre, l’Etat est accusé de n’avoir pas veillé à ce que l’entreprise délocalise des centaines de foyers loin du site de dynamitage, comme l’exigeait l’accord de licence minière conclu en 2003 avec Octea ».

En mars dernier, cette fois, un recours national devant la Haute Cour de Sierra Leone, n’avait pas porté ses fruits. Les requérants avaient exigé pour l’occasion 288 millions de dollars de dommages-intérêts auprès de la filiale du groupe BSGR pour « dégradation ou destruction de terres, destruction de maisons et perte de moyens de subsistance ainsi que déversement de déchets miniers toxiques ».

Article connexe :

Sierra Leone : le diamant de la discorde fait encore des siennes

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lors du sommet de la CEDEO à Accra, les dirigeants des différents pays d’Afrique de l’Ouest choisissent d’étudier chacune des situations de crise les unes après les autres, évitant une réponse commune. Les pays qui se sont rencontrés à Accra le 3 juillet ont dû faire face à des choix...
Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...