Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : deux tonnes de cocaïne saisies au port de Praia
Cap-Vert

Les autorités cap-verdiennes ont annoncé lundi 5 août une saisie de près de 2,3 tonnes de cocaïne à bord d’un navire qui faisait escale à Praia, la capitale de l’archipel.

Le bateau, nommé “Perpetual Help of Abaete II”, transportait également à son bord cinq individus de nationalité brésilienne. Ces derniers ont immédiatement été placés en détention, relaie l’agence de presse chinoise, Xinhua.

Toujours selon cette même source, “cette opération a été mise au point par la police locale à la suite d’un échange d’informations opérationnelles avec le MAOC-N (Centre d’analyses et d’opérations maritimes – Stupéfiants), basé à Lisbonne, et avec la coopération de la police fédérale brésilienne”.

Pour rappel, les autorités cap-verdiennes ont déjà officialisé, jeudi 30 janvier, une saisie de cocaïne historique dans le port de Praia. La moisson de 9,5 tonnes avait été interceptée sur un navire panaméen exploité par un équipage russe.

L’embarcation devait alors relier l’Amérique du Sud au port de Tanger, au Maroc. Cependant, la mort de l’un des membres d’équipage avait conduit le navire à rejoindre le Cap-Vert en catastrophe.

Articles connexes :

Cap-Vert : Praia accélère son action contre le trafic de drogue

Le Cap-vert capitalise sur ses droits de douane

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter