Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : lancement d’une plateforme nationale pour la coordination du financement de la santé

En Côte d’Ivoire la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé ( PNCFS) verra le jour le 18 juillet à Abidjan.

Durant le mois de juillet la Côte d’Ivoire va lancer sa nouvelle Plateforme nationales de coordination du financement de la santé ( PNCFS). Cette structure sera dotée d’une enveloppe d’investissement de 1658 milliards. Ainsi le financement de la santé en Côte d’Ivoire sera désormais centralisé au sein de la Plateforme nationale de coordination du financement de la santé (PNCFS).

La PNCFS dispose d’une enveloppe d’investissement conséquente. Selon le directeur général de la santé, Samba Mamadou, une partie du budget sera pris en charge par des partenaires : «Le coût total du dossier d’investissement est de 1 658 milliards de francs CFA, dont une contribution attendue de la part du Trésor du budget de l’Etat de 664,9 milliards de francs CFA. Les autres devant être supportées par les partenaires au développement, dont, l’OMS, la Banque mondiale, le Global Financing Facility, l’USAID, etc

La PNCFS est une instance multipartite de l’Etat. Elle a été créée par un arrêté du Premier ministre le 8 avril dernier. La PNCFS est le fruit d’une profonde réflexion, initiée par le gouvernement. Le dialogue national sur le financement de la santé avait réuni outre les membres du ministère de la Santé et ses partenaires, quelque 800 experts nationaux et internationaux. Suite aux échanges et confrontations, la structure telle qu’elle est défini a été décidée et définie comme l’outil le plus stratégique pouvant répondre aux enjeux de santé publique du pays.

La plateforme a également pour mission conformément à la stratégie définie dans le Plan national de développement sanitaire (PNDS) et dans le Plan national de développement (PND), «d’établir des consensus sur les objectifs de dépenses nationales de santé, de favoriser l’harmonisation et l’alignement des financements internes et externes autour des objectifs et d’assurer le suivi de leurs réalisations pour la mise en œuvre des stratégies sectorielles de santé».

Source : La Tribune Afrique

Sept candidats se présentaient et samedi les Togolais se sont rendus aux urnes pour élire leur prochain président. Aucun incident majeur n’est à déplorer. C’est à 16h que les 9.383 bureaux de vote du pays ont fermé. Et le dépouillement a pu commencer. Dans chaque bureau de vote, les bulletins...
Après plusieurs péripéties au cours du premier dialogue politique, les pourparlers ont abouti à une « réforme » de la Commission électorale indépendante. Mais cette révision est contestée par l’opposition qui reproche  au pouvoir de s’être octroyé la part du lion dans la nomination des 15 membres de la CEI devant...
La compagnie pétrolière Tullow Oil est autorisée par les autorités ghanéennes à pratiquer la technique du torchage dans les champs pétroliers TEN et Jubilee. Une dérogation exceptionnelle accordée à la société qui traverse des turbulences. La compagnie pétrolière et gazière Tullow Oil est autorisée par les autorités concernées à pratiquer la...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter