Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : Praia accélère son action contre le trafic de drogue
Cap-Vert

Le gouvernement cap-verdien compte développer sensiblement son Programme national de lutte contre la drogue et les crimes connexes. Pour cela, un financement de 7,2 millions d’euros a été provisionné par Praia.

Selon une information relayée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, le chef du gouvernement cap-verdien a demandé mercredi un engagement total de la sphère politique locale dans ce dossier. Une doléance qui comprend également des efforts supplémentaires en termes d’investissements afin que ce dispositif voit le jour définitivement.

“Nous parlons de montants très élevés : 7,2 millions d’euros. Nous espérons que nous pourrons effectivement disposer des contributions nécessaires pour rendre opérationnel le programme”, a ainsi martelé Ulisses Correia e Silva.

Dans les faits, l’Etat vise une réduction des substances psychoactives de 7,6 à 6,8%, ainsi qu’une baisse de l’alcool de 63 à 61,8% lors des trois prochaines années. Mais aussi une décroissance de la criminalité de 50% d’ici 2021.

Pour information, une étude de la Banque mondiale et du GIABA, débutée en août 2016, démontre que le Cap-Vert présente une certaine vulnérabilité vis-à-vis du trafic de drogue et du blanchiment d’argent.

En retour, l’Etat s’est engagé à contrôler davantage les secteurs qui présentent des failles structurelles. De nombreuses supervisions sont donc désormais réalisées et le durcissement de la législation en la matière est également à l’ordre jour. C’est notamment le cas de la formation du personnel administratif qui doit être en mesure de détecter toute activité anormale.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une opération de déguerpissement  est en cours autour de l’aéroport Félix Houphouet-Boigny (FHB) d’Abidjan, situé dans la commune de Port-Bouet.  Selon les autorités du pays, cette mesure diligente qui fait suite à l’intrusion sur l’aéroport d’Abidjan d’un jeune garçon retrouvé mort dans un train d’atterrissage d’un avion à l’aéroport Roissy Charles...
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté, les intellectuels qui, à travers leurs activités cognitives, posent les problèmes de leur société et essaient d’y apporter des solutions et de l’autre, les intellectuels mercenaires, laudateurs zélés, qui mettent leur science au service de leur maître. Le professeur Franklin...
La société pétrolière Lekoil a dénoncé l’accord de financement qu’elle avait contracté la semaine dernière avec le fonds souverain Qatari QIA. Et ce alors que Lekoil a découvert que l’opération s’avérait frauduleuse.  La compagnie nigériane Lekoil a découvert la tentative de fraude dont elle faisait l’objet et a alors suspendu...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter