Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : Praia accélère son action contre le trafic de drogue
Cap-Vert et Portugal renforcent leur coopération

Le gouvernement cap-verdien compte développer sensiblement son Programme national de lutte contre la drogue et les crimes connexes. Pour cela, un financement de 7,2 millions d’euros a été provisionné par Praia.

Selon une information relayée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, le chef du gouvernement cap-verdien a demandé mercredi un engagement total de la sphère politique locale dans ce dossier. Une doléance qui comprend également des efforts supplémentaires en termes d’investissements afin que ce dispositif voit le jour définitivement.

« Nous parlons de montants très élevés : 7,2 millions d’euros. Nous espérons que nous pourrons effectivement disposer des contributions nécessaires pour rendre opérationnel le programme », a ainsi martelé Ulisses Correia e Silva.

Dans les faits, l’Etat vise une réduction des substances psychoactives de 7,6 à 6,8%, ainsi qu’une baisse de l’alcool de 63 à 61,8% lors des trois prochaines années. Mais aussi une décroissance de la criminalité de 50% d’ici 2021.

Pour information, une étude de la Banque mondiale et du GIABA, débutée en août 2016, démontre que le Cap-Vert présente une certaine vulnérabilité vis-à-vis du trafic de drogue et du blanchiment d’argent.

En retour, l’Etat s’est engagé à contrôler davantage les secteurs qui présentent des failles structurelles. De nombreuses supervisions sont donc désormais réalisées et le durcissement de la législation en la matière est également à l’ordre jour. C’est notamment le cas de la formation du personnel administratif qui doit être en mesure de détecter toute activité anormale.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...