Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Cap-Vert : Praia accélère son action contre le trafic de drogue
Importante saisie de cocaïne au Cap-Vert

Le gouvernement cap-verdien compte développer sensiblement son Programme national de lutte contre la drogue et les crimes connexes. Pour cela, un financement de 7,2 millions d’euros a été provisionné par Praia.

Selon une information relayée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, le chef du gouvernement cap-verdien a demandé mercredi un engagement total de la sphère politique locale dans ce dossier. Une doléance qui comprend également des efforts supplémentaires en termes d’investissements afin que ce dispositif voit le jour définitivement.

“Nous parlons de montants très élevés : 7,2 millions d’euros. Nous espérons que nous pourrons effectivement disposer des contributions nécessaires pour rendre opérationnel le programme”, a ainsi martelé Ulisses Correia e Silva.

Dans les faits, l’Etat vise une réduction des substances psychoactives de 7,6 à 6,8%, ainsi qu’une baisse de l’alcool de 63 à 61,8% lors des trois prochaines années. Mais aussi une décroissance de la criminalité de 50% d’ici 2021.

Pour information, une étude de la Banque mondiale et du GIABA, débutée en août 2016, démontre que le Cap-Vert présente une certaine vulnérabilité vis-à-vis du trafic de drogue et du blanchiment d’argent.

En retour, l’Etat s’est engagé à contrôler davantage les secteurs qui présentent des failles structurelles. De nombreuses supervisions sont donc désormais réalisées et le durcissement de la législation en la matière est également à l’ordre jour. C’est notamment le cas de la formation du personnel administratif qui doit être en mesure de détecter toute activité anormale.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Le Niger a l’ambition de devenir un des plus grands pays producteurs de pétrole en Afrique à partir de 2025. Pour ce faire, le pays devra cependant répondre aux questions posées sur sa politique environnementale liée aux industries extractives locales.  Le Niger souhaite se développer à grands pas dans le...
 La 100ème session du conseil international du cacao s'est tenue le 10 septembre 2019 à Abidjan, sous la présidence du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.  Au cours de cette rencontre, l’organisation internationale du cacao (ICCO) a fustigé «  un scandale  » concernant le revenu des producteurs de cette matière première...
Afin de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, le Nigeria va promulguer une loi révisant à la hausse le taux de la TVA. Le projet de loi bien que controversé devrait améliorer les recettes fiscales et diminuer la part de la rente pétrolière dans le budget de l’Etat.  Le Nigeria est...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter