Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra-Leone : l’épée de Damoclès, Ebola, toujours menaçante
Sierra Leone chauve-souris Ebola

Alors que Freetown avait craint en juillet dernier un retour du virus Ebola sur le territoire – et cela deux ans après une précédente vague meurtrière –  Yusuf Kabba, président de l’Association des survivants d’Ebola de Sierra Leone (SLAES), a tiré à nouveau le signal d’alarme dans ce dossier.

Dans une interview récente accordée à l’agence de presse chinoise, Xinhua, l’intéressé a en effet martelé qu’il redoutait “de voir ce virus mortel refaire surface dans le pays, voire toucher toute l’Afrique de l’Ouest, au vu du manque de soins médicaux appropriés pour les survivants”.

Il a en outre “souligné la nécessité de pratiquer des bilans de santé de routine sur les survivants pour évaluer leur qualité de vie”. Et cela, afin d’éviter les risques de récidives. Y. Kabba a enfin révélé que “le gouvernement n’avait pas daigné discuter avec eux sur les questions qu’ils jugent essentielles. Ce qui pourrait, selon lui, constituer un sérieux problème en cas d’épidémie future”.

Pour rappel, la plus grande épidémie de fièvre hémorragique date de 2013 et trouve sa source dans le sud de la Guinée. Un cataclysme qui ne manqua pas de se propager au Liberia et… en Sierra Leone, deux pays frontaliers.

Crédit photo : Wikipédia 

Articles connexes : 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...