Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Télécoms et Afrique : introduction en bourse de Airtel Africa à la Nigerian Stock Exchange

Airtel Africa,  une filiale du groupe télécoms indien Bhari Airtel  est introduite aujourd’hui à la NSE, la bourse du Nigeria.

Airtel Africa sera dorénavant côté en bourse. L’IPO portant sur 4,4 milliards annoncée la semaine dernière a cependant été reportée suite aux instructions des régulateurs de la NSE.

La cotation secondaire à la bourse du Nigeria avait été planifiée pour le 5 juillet. L’opération est reportée à une date ultérieure en attendant que la société de télécommunications réponde aux exigences de la NSE. Le groupe indien Bharti Airtel a proposé il y a deux semaines des actions de son unité africaine via une introduction en bourse à Londres, laquelle devrait être suivie d’une introduction au Nigeria Stock Exchanges (NSE), son plus grand marché en Afrique.

La date de l’IPO à la NSE a nouvellement été fixée au mardi 9 juillet et porte sur 4,4 milliards de dollars.

Airtel est déjà bien implanté en Afrique et fait état de plus de 94 millions de clients en 2019 ; ce qui place l’opérateur en quatrième position sur le Continent. Le trio de tête se compose de MTN, Vodafone et Orange. La société est d’ores et déjà implantée dans plusieurs pays africains et a réalisé 2,68 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018.

En 2018 Airtel Africa Ltd a annoncé une levée de fonds de 1,25 milliard de dollars auprès de six investisseurs mondiaux. Ceux-ci sont notamment SoftBank Group, Warburg Pincus et Temasek Holdings (Private) Ltd. La levée de fonds doit permettre la réduction de la dette du groupe se montant à 5 milliards de dollars, mais doit aussi permettre de développer les activités de Airtel en Afrique.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Nigeria veut contraindre les sociétés pétrolières et gazières à régler les impayés cumulés sur plusieurs décennies. Cette démarche marque la volonté du gouvernement d’accélérer les réformes visant à augmenter les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures. Et ceci afin de financement le programme national de développement. Le Nigéria réclame...
C’est en 2019 que le mandat des conseillers départementaux et municipaux élus en 2014 prend fin. Cependant le gouvernement sénégalais a décidé de allonger la durée de leur mission pour une année supplémentaire. Ce report est le fruit d’un consensus de la classe politique alors que les modalités d’organisation et...
Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter