Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Elections au Sénégal : la caution des candidats fixée à 10 millions de Fcfa

Ainsi pour participer aux élections municipales au Sénégal, les candidats devront débourser une caution de 10 millions de francs CFA. Ils devront verser le même montant pour participer aux départementales.

 Le ticket d’entrée pour ces nouvelles élections est élevé. Chaque candidat devra verser 10 millions de francs CFA pour chacune des candidatures, municipale et départementale. Cette disposition est conforme à une décision officielle prise cette semaine.

Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye précise dans un arrêté : «Le montant de la caution en vue de la participation aux élections départementales d’une part et aux élections municipales d’autre part est fixé à dix millions de francs CFA pour chaque type d’élections et chaque liste, quel que soit le nombre de départements ou de communes où la liste de candidats se présente».

Cette somme conséquente doit être versée à la Caisse des dépôts et consignations (CDC) par un mandataire au nom d’un parti politique légalement constitué, d’une coalition de partis politiques légalement constitués ou d’une entité regroupant des personnes (candidates) indépendantes.

Le gouvernement avait pris le soin de consulter les responsables des partis politiques, des coalitions de partis politiques, ainsi que ceux des entités regroupant les indépendantes. L’objectif de cette consultation était de recueillir leur avis consultatif, préalable à la fixation du montant de la caution alors que les lois électorales du Sénégal stipulent que la caution des élections doit être fixée au plus tard cent cinquante jours avant la tenue du scrutin. Les élections municipales et départementales sont prévues le 1er décembre 2019.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...