Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : l’Etat islamique revendique l’attentat contre la base militaire d’Inates
L'Etat islamique frappe l'armée du Niger

18 morts. Tel est le triste bilan des pertes du contingent nigérien de la base d’Inates (Ouest), prise d’assaut mardi 2 juillet par les djihadistes sévissant dans la région. Un terrible drame revendiqué hier par l’Etat islamique.

Si la région proche du lac Tchad est généralement le territoire des impitoyables terroristes de Boko Haram, l’attaque de la base d’Inates, au Niger, est bel et bien l’oeuvre de l’Etat islamique. Un groupe auquel Boko Haram a prêté allégeance par le passé.

Ce véritable échec pour le Niger, qui rappelons-le fait partie du G5 Sahel, est d’autant plus retentissant qu’il est intervenu à l’occasion du nouveau sommet de l’Union africaine, organisé à Niamey jeudi 4 juillet.

Face au risque imminent que comporte cet événement capital, le ministre de l’Intérieur nigérien, Mohamed Bazoum, a donc pris les mesures sécuritaires qui s’imposent. Et cela, afin de s’éviter une nouvelle polémique.

« Nous avons (mis en place) un dispositif spécial de plusieurs milliers de policiers et de militaires dans la capitale », a ainsi assuré l’intéressé, auprès de Jeune Afrique.

Espérons en tout cas que ce « coup de poker » suffise à dissuader les belligérants…

Article connexe :

Boko Haram frappe durement la ville de Konduga au nord-est du Nigeria

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement a annoncé avoir dissous le FNDC, principal groupement d’opposition. Le FNDC, une coalition de partis politiques, de syndicats et d’organisations de la société civile a appelé à une nouvelle journée de manifestation le 17 août. En Guinée, le collectif FNDC qui s’oppose à la junte au pouvoir a été...
Ce nouvel assaut djihadiste qui a fait 42 morts s’est déroulé dans un contexte complexe ; alors que le pouvoir malien repousse son historique allié français et se rapproche de la Russie.  Au Mali, quarante-deux soldats maliens ont été tués, dimanche, dans le nord-est près des frontières du Burkina Faso et...
Une manifestation contre le coût élevé de la vie a tourné à l’émeute le 10 août dans la capitale de la Sierra Leone, Freetown. Le 10 août, à Freetown, des manifestations ont dégénéré et causé la mort de deux policiers. Les manifestants protestaient contre la vie chère. Dans le quartier...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...