Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Côte d’Ivoire et le Ghana n’obtiennent pas de consensus sur le prix du cacao
Cacao Côte d'Ivoire

Le Conseil café cacao ivoirien (CCC) et le Ghana Cocoboard (Cocobod), les gendarmes de la filière cacao (60% de la production mondiale), n’ont pas réussi à s’entendre mercredi avec plusieurs multinationales du secteur sur la fixation d’un prix plancher de la tonne sur le marché international.

Selon Jeune Afrique, qui relaie l’information, les tractations ont porté sur un objectif de 2600 dollars la tonne, sans pour autant aboutir. Les émissaires ont donc étudié une nouvelle piste et envisagent désormais d’instaurer un différentiel de 400 dollars pour garantir le prix plancher.

Une donnée qui ne colle toutefois pas avec les cours mondiaux, et qui s’apparente à une véritable provocation pour les petits producteurs locaux.

De nouvelles négociations devraient donc avoir lieu prochainement afin de trancher définitivement cet épineux dossier. Et cela, alors que les deux pays avaient déjà annoncé, le 11 juin dernier, la suspension de leurs ventes de cacao pour la campagne 2020-2021 qui démarre en octobre 2020, rappelle le média.

Crédit photo : Pixabay

Articles connexes :

Coopération entre la Côte d’Ivoire et le Ghana : cap sur la transformation locale du cacao

Cacao : la Côte d’Ivoire réduit le nombre d’exportateurs agréés

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les présidents sénégalais et maliens se sont rencontrés lors d’une visite de 48h de Macky Sall à Nouakchott. La rencontre avait pour objet les enjeux économiques de deux pays. Les échanges furent fructueux et se sont soldés par la signature de six accords de coopération dans les secteurs des transports,...
En Afrique l’or attise les convoitises. Et ce alors même que ne cessent de sévir les groupes terroristes.  Le Mali, troisième producteur d’or en Afrique met en place des procédures afin de sécuriser ce secteur économique et afin de rassurer les investisseurs internationaux. La question de la sécurité au Mali...
En 2050, 60 % de la population africaine résidera en métropole, contre 39 % aujourd'hui, d'après l'ONU-Habitat. La smart city, ou ville intelligente, est un concept qui apparaît alors comme un des moyens d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD). Le scénario qui se dessine est le suivant : une croissance de plus...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter