Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les réserves d’or noir pourraient-elles s’épuiser d’ici 2020 ?
Pétrole

Selon un rapport de l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), la production mondiale de pétrole pourrait ne plus compenser dès 2020 une demande toujours plus grande. Et cela, même si parallèlement les énergies parallèles ont le vent en poupe.

“Il faudra nécessairement plus d’investissements pour compenser les champs pétroliers en déclin. Le monde doit remplacer trois millions de barils par jour chaque année, l’équivalent de la mer du Nord”, souligne ainsi Fatih Birol, le directeur exécutif de l’agence auprès du Figaro.

Dès lors, bien que les Etats-Unis connaissent une recrudescence dans ce secteur via le gaz de schiste, d’autres mastodontes mondiaux comme la Chine vont dans le même temps voir leur consommation exploser, explique l’AIE. Et pour cause, “celle-ci devrait augmenter de 6,9 millions de barils par jour d’ici à 2023 et atteindre 104,7 millions de barils/jour”.

En conséquence, les besoins planétaires d’or noir “poseront problème dès 2020”, ajoute la structure, qui précise que Washington couvrira à lui seul “80% de la croissance de la demande dans les trois prochaines années”. Quant au reste, il sera soutenu par “la production brésilienne, canadienne et norvégienne”.

L’AIE prévoit enfin que ces palliatifs ne seront viables qu’à moyen terme puisque “les compagnies pétrolières n’ont toujours pas revu leurs investissements à la hausse dans l’exploration et la production, suite à l’effondrement des cours du pétrole en 2014”.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Le Niger a l’ambition de devenir un des plus grands pays producteurs de pétrole en Afrique à partir de 2025. Pour ce faire, le pays devra cependant répondre aux questions posées sur sa politique environnementale liée aux industries extractives locales.  Le Niger souhaite se développer à grands pas dans le...
 La 100ème session du conseil international du cacao s'est tenue le 10 septembre 2019 à Abidjan, sous la présidence du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.  Au cours de cette rencontre, l’organisation internationale du cacao (ICCO) a fustigé «  un scandale  » concernant le revenu des producteurs de cette matière première...
Afin de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, le Nigeria va promulguer une loi révisant à la hausse le taux de la TVA. Le projet de loi bien que controversé devrait améliorer les recettes fiscales et diminuer la part de la rente pétrolière dans le budget de l’Etat.  Le Nigeria est...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter