Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Les réserves d’or noir pourraient-elles s’épuiser d’ici 2020 ?
Pétrole

Selon un rapport de l’Agence internationale de l’Énergie (AIE), la production mondiale de pétrole pourrait ne plus compenser dès 2020 une demande toujours plus grande. Et cela, même si parallèlement les énergies parallèles ont le vent en poupe.

“Il faudra nécessairement plus d’investissements pour compenser les champs pétroliers en déclin. Le monde doit remplacer trois millions de barils par jour chaque année, l’équivalent de la mer du Nord”, souligne ainsi Fatih Birol, le directeur exécutif de l’agence auprès du Figaro.

Dès lors, bien que les Etats-Unis connaissent une recrudescence dans ce secteur via le gaz de schiste, d’autres mastodontes mondiaux comme la Chine vont dans le même temps voir leur consommation exploser, explique l’AIE. Et pour cause, “celle-ci devrait augmenter de 6,9 millions de barils par jour d’ici à 2023 et atteindre 104,7 millions de barils/jour”.

En conséquence, les besoins planétaires d’or noir “poseront problème dès 2020”, ajoute la structure, qui précise que Washington couvrira à lui seul “80% de la croissance de la demande dans les trois prochaines années”. Quant au reste, il sera soutenu par “la production brésilienne, canadienne et norvégienne”.

L’AIE prévoit enfin que ces palliatifs ne seront viables qu’à moyen terme puisque “les compagnies pétrolières n’ont toujours pas revu leurs investissements à la hausse dans l’exploration et la production, suite à l’effondrement des cours du pétrole en 2014”.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter