Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le réchauffement climatique pourrait supprimer 80 millions d’emplois d’ici 2030
Les effets de la canicule sur l'emploi mondiale

Dans une étude récente, l’Organisation internationale du travail (OIT) a interpellé la communauté internationale sur les conséquences à 10 ans de la hausse progressive des températures. Les canicules pourraient en effet impacter 80 millions d’emplois durant ce laps de temps. Et cela, à l’échelle du globe.

Le document intitulé « Travailler sur une planète plus chaude : l’impact du stress thermique sur la productivité du travail et le travail décent » trouve ainsi une connotation assez apocalyptique sur la destinée mondiale de l’emploi

Ainsi, selon le scénario de l’Institution, relayé par L’Opinion, des températures supérieures à 35°C couplées avec une forte humidité se traduiront par la perte de 2,2 % des heures totales travaillées dans le monde d’ici 2030. Un préjudice économique qui pèserait pas moins de 2400 milliards de dollars. « Soit l’équivalent de l’économie britannique », confirme les experts de l’OIT.

Au rayon des victimes « privilégiées », figurent ainsi en premier lieu le secteur de l’agriculture qui pourrait enregistrer une perte sèche de 60% de son rendement normal. Quant au BTP, ce dernier ne sera pas en reste avec une « amputation » de 20% de sa capacité de travail. De son côté, l’industrie ne devrait elle aussi pas être épargnée.

A suivre…

Crédit photo : Pixabay

Article connexe :

2070, année zéro pour le réchauffement climatique ?

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les causes de la mort de trois manifestants lors du blocage d’un convoi militaire français au Niger en novembre 2021 demeurent inconnues. En décembre 2021, le président nigérien avait ouvert une enquête sur les affrontements qui avaient éclaté au passage d’un convoi de l’opération « Barkhane ». Or le 17 mai, le gouvernement a annoncé...
Selon Geneviève Begkoyian, responsable santé à l’Unicef en République démocratique du Congo, on assiste à une véritable « catastrophe » en Afrique en matière de couverture vaccinale. En cause, la pandémie de Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef se sont exprimés sur les effets de la pandémie de Covid-19...
Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le Mali envisage de « se retirer de tous les organes » du G5 Sahel créé en 2004.   Le Mali se retire du G5 Sahel. Les autorités maliennes, ont annoncé le 15 mai « se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...