Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le réchauffement climatique pourrait supprimer 80 millions d’emplois d’ici 2030
Les effets de la canicule sur l'emploi mondiale

Dans une étude récente, l’Organisation internationale du travail (OIT) a interpellé la communauté internationale sur les conséquences à 10 ans de la hausse progressive des températures. Les canicules pourraient en effet impacter 80 millions d’emplois durant ce laps de temps. Et cela, à l’échelle du globe.

Le document intitulé « Travailler sur une planète plus chaude : l’impact du stress thermique sur la productivité du travail et le travail décent » trouve ainsi une connotation assez apocalyptique sur la destinée mondiale de l’emploi

Ainsi, selon le scénario de l’Institution, relayé par L’Opinion, des températures supérieures à 35°C couplées avec une forte humidité se traduiront par la perte de 2,2 % des heures totales travaillées dans le monde d’ici 2030. Un préjudice économique qui pèserait pas moins de 2400 milliards de dollars. “Soit l’équivalent de l’économie britannique”, confirme les experts de l’OIT.

Au rayon des victimes “privilégiées”, figurent ainsi en premier lieu le secteur de l’agriculture qui pourrait enregistrer une perte sèche de 60% de son rendement normal. Quant au BTP, ce dernier ne sera pas en reste avec une “amputation” de 20% de sa capacité de travail. De son côté, l’industrie ne devrait elle aussi pas être épargnée.

A suivre…

Crédit photo : Pixabay

Article connexe :

2070, année zéro pour le réchauffement climatique ?

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adopté il y a 59 ans au lendemain de son indépendance, l'hymne du Niger va bientôt changer. Niamey considère en effet qu'une allusion à l'ex-colonisateur français dénote au sein de l'hymne actuel et n'a plus matière à exister. Le ministre nigérien de la Renaissance culturelle, Assoumana Malam Issa, a confirmé...
Le Nigeria est le pays du monde où l’on fait le constat du plus grand nombre de personnes déféquant à l’air libre. Des estimations portent à plus de 46 millions d’individus, le nombre de personnes se soulageant dans l’espace public. Le chef de l’Etat Muhammadu Buhari au lendemain de la journée...
Après l’approbation de Patrice Talon, une loi d’amnistie et l’accompagnement d’une task-force politique de la CEDEAO ; le retour au Bénin de Thomas Boni Yayi est confirmé.  Thomas Boni Yayi est attendu le 20 novembre à Cotonou. On se souvient que l’ancien président avait quitté le pays en juin pour des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter