Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le réchauffement climatique pourrait supprimer 80 millions d’emplois d’ici 2030
Les effets de la canicule sur l'emploi mondiale

Dans une étude récente, l’Organisation internationale du travail (OIT) a interpellé la communauté internationale sur les conséquences à 10 ans de la hausse progressive des températures. Les canicules pourraient en effet impacter 80 millions d’emplois durant ce laps de temps. Et cela, à l’échelle du globe.

Le document intitulé « Travailler sur une planète plus chaude : l’impact du stress thermique sur la productivité du travail et le travail décent » trouve ainsi une connotation assez apocalyptique sur la destinée mondiale de l’emploi

Ainsi, selon le scénario de l’Institution, relayé par L’Opinion, des températures supérieures à 35°C couplées avec une forte humidité se traduiront par la perte de 2,2 % des heures totales travaillées dans le monde d’ici 2030. Un préjudice économique qui pèserait pas moins de 2400 milliards de dollars. “Soit l’équivalent de l’économie britannique”, confirme les experts de l’OIT.

Au rayon des victimes “privilégiées”, figurent ainsi en premier lieu le secteur de l’agriculture qui pourrait enregistrer une perte sèche de 60% de son rendement normal. Quant au BTP, ce dernier ne sera pas en reste avec une “amputation” de 20% de sa capacité de travail. De son côté, l’industrie ne devrait elle aussi pas être épargnée.

A suivre…

Crédit photo : Pixabay

Article connexe :

2070, année zéro pour le réchauffement climatique ?

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter