Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
BOAD : 235 millions de dollars dédiés à 11 projets et 6 pays de la zone UEMOA

Lors de la 113e session ordinaire réunie à Cotonou au Bénin, le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement a donné son aval au sujet du financement de 11 projets de développement à destination de 6 pays de la zone UEMOA.

 Le montant global des sommes engagées pour 11 projets de développement dans 6 pays de la zone UEMOA, est de 234,7 millions de dollars, soit 136 milliards de Fcfa. Les montants alloués se subdivisent en sept prêts à moyen et long terme d’un montant total de 115 milliards FCFA, deux lignes de refinancement pour un montant de 15 milliards FCFA, un prêt à court terme d’un montant de 5 milliards de FCFA et une prise de participation d’un montant de 1,2 milliard de Fcfa qui ont été confirmés le jeudi 20 juin dernier par le Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).

Les prêts portent sur des financements partiels, en infrastructure au sujet de projets de réhabilitation de port sec et de diverses structures au Burkina Faso (22 milliards de Fcfa), d’aménagement routier au Togo (20 milliards), de logements sociaux au Mali (25 milliards), de modernisation aéroportuaire au Niger (14 milliards) et d’un projet scolaire ainsi que d’un complexe agro-industriel en Côte d’Ivoire (34 milliards de Fcfa).

Il est également prévu de mettre en place d’une ligne à court terme de 5 milliards de Fcfa en faveur de la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS) pour le refinancement partiel de la campagne intrants agricoles 2019-2020.

La BOAD créée il y a 45 ans est le principal instrument financier des projets de développement des 8 pays de la zone UEMOA. L’institution dirigée par Christian Adovelande a donc validé la pertinence et le financement des onze projets. Ce qui porte à 5 684,3 milliards de Fcfa le cumul des engagements de la BOAD depuis le début de ses activités.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter