Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
« ECO » est le nom validé de la future monnaie unique de la CEDEAO

La future monnaie commune aux 16 pays de l’espace CEDEAO porterait le nom de Eco et serait lancée en 2020.

Adama Koné le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, l’ annoncé lors de la réunion ministérielle de l’institution sous-régionale, tenue lundi et mardi à Abidjan : « A l’issue des échanges, un consensus s’est dégagé sur la dénomination Eco comme monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ». Il s’agit désormais de permettre aux différents chefs d’État et de gouvernement lors du sommet prévu à Abuja le 29 juin prochain, de donner leur avis.

Eco a devancé deux autres propositions Afri et Kola, sur l’ensemble des 13 propositions présentées aux ministres. Le choix reposait sur des critères préalablement définis lors de l’appel à projet, lancé il y a plusieurs mois : l’identité de la CEDEAO (40%), la signification (25%), la facilité de prononciation (20%) et la créativité (15%).

En ce qui concerne le symbole de la future monnaie, le ministre Adama Koné a précisé qu’aucun « accord n’a pu être trouvé et il a été recommandé d’approfondir les réflexions sur le symbole associé au nom Eco ».

Lors de la réunion ministérielle de l’institution sous-régionale réunisant les ministres des Finances et les gouverneurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), des banques de Guinée, du Ghana, de la Gambie, du Libéria, du Nigeria et de la Sierra Leone, (ces pays disposant de leurs propres monnaies nationales autres que le CFA qui appartient à la zone UEMOA) ; il s’agissait d’évalue, de vérifier les propositions et recommandations en présence. Le maître mot était en l’applicabilité de la monnaie unique.

Ont donc été passé en revue : la définition de l’état de la convergence macroéconomique, la mise en place d’un fonds spécial pour le financement, la feuille de route ainsi que le nom et le symbole de la future monnaie, et le choix du régime de change et le modèle de Banque centrale.

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’année scolaire 2018-2019 en Côte d’Ivoire a été marquée par plusieurs dysfonctionnements, notamment les grèves intempestives mal gérées par le gouvernement, et des fraudes sans précèdent aux examens de fin d’année. À quelques jours de la nouvelle rentrée scolaire 2019-2020, il est bon de tirer la sonnette d’alarme, afin qu’une...
Le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture du Ghana et Groupe OCP ont signé des accords portant sur les activités agricoles, la cartographie des sols et l'innovation dans le secteur agricole.  La signature des accords entre le Ghana et le groupe OCP marocain ont eu lieu en marge de l’African...
Comme la plupart des dirigeants dans le monde ; les dirigeants africains observent de près le développement de l’intelligence artificielle. Cependant une étude de PwC confirme que ces mêmes dirigeants sont prêts à investir dans ce secteur dés maintenant. Le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) vient de publier le jeudi 5 septembre les...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter