Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Burkina Faso revoit sa politique sécuritaire
Marc Christian Kaboré

Face au fléau du terrorisme, responsable depuis 2015 d’au moins 400 morts sur le territoire, le Burkina Faso a décidé de créer une commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale.

Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, cette structure disposera en tout et pour tout de 100 jours pour élaborer un projet de loi sur la réorganisation de l’architecture générale de la sécurité nationale.

Selon le site French China, le président burkinabé, Marc Christian Kaboré, compte en effet « doter le pays d’outils et d’instruments à même d’ajuster les institutions sécuritaires aux menaces récentes, émergentes et à venir, pour un Burkina fort ».

Un Burkina, qui rappelons-le fait partie du G5 Sahel, une organisation visant à lutter efficacement contre les différentes organisations djihadistes sévissant dans la région (Al-Qaïda au Maghreb islamique, Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest – Al-Mourabitoune, Boko Haram..) Et dont les résultats tardent à se dessiner.

Crédit photo : Flickr

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Samedi 21 mai 2022, une attaque djihadiste à priori perpétrée par l’Organisation État islamique de l’Afrique de l’Ouest (EIAO), a fait au moins 30 morts dans le village de Mudu, dans l’État de Borno, près de la frontière avec le Tchad, dans la région Nord-Est du Nigeria. Il s’agirait d’une...
Les corps sans vie des huit mineurs bloqués à 700 mètres sous terre depuis le 16 avril dernier, dans la mine de Perkoa au Burkina Faso, ont finalement été retrouvés. A Perkoa, le temps semblait s’être figé depuis le 16 avril 2022. Quarante jours. Quarante jours de recherches effrénées pour...
Alpha Condé qui est âgé de 84 ans est autorisé à quitter le pays et ce en dépit des poursuites engagées contre lui.   Le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) a pris la décision d’autoriser Alpha Condé, l'ancien président renversé en 2021, à se rendre à l'étranger pour...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...