Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Burkina Faso revoit sa politique sécuritaire
Marc Christian Kaboré

Face au fléau du terrorisme, responsable depuis 2015 d’au moins 400 morts sur le territoire, le Burkina Faso a décidé de créer une commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale.

Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, cette structure disposera en tout et pour tout de 100 jours pour élaborer un projet de loi sur la réorganisation de l’architecture générale de la sécurité nationale.

Selon le site French China, le président burkinabé, Marc Christian Kaboré, compte en effet “doter le pays d’outils et d’instruments à même d’ajuster les institutions sécuritaires aux menaces récentes, émergentes et à venir, pour un Burkina fort”.

Un Burkina, qui rappelons-le fait partie du G5 Sahel, une organisation visant à lutter efficacement contre les différentes organisations djihadistes sévissant dans la région (Al-Qaïda au Maghreb islamique, Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest – Al-Mourabitoune, Boko Haram..) Et dont les résultats tardent à se dessiner.

Crédit photo : Flickr

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’échéance est pour 2030 et à dix ans de celle-ci le programme onusien sur le développement durable est encore chargé. Le continent africain accélère le rythme même si de grandes disparités et des problèmes de financement demeurent.  En 2015 54 États du Continent ont adopté une position commune au sujet des...
Les voleurs de bétail continuent de sévir au Nigéria. Les vols sont légion et les meurtres en lieu de représailles dans le nord-ouest du pays, ont fait 14 morts. L'État de Zamfara a fait l’objet dans la nuit de dimanche à lundi d’une attaque particulièrement violente.  Des assaillants à moto...
Accra a signé, à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, un protocole d'accord portant sur l'achat de trois B787-9 Dreamliner auprès de l'avionneur américain, Boeing. Ces derniers constituent les tous premiers appareils de la future compagnie aérienne nationale ghanéenne. Joseph Kofi Adda, le ministre de l'Aviation ghanéen, n'a pas manqué...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter