Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Boko Haram frappe durement la ville de Konduga au nord-est du Nigeria
djihadisme

L’Etat nigérian du Borno, gangrené par le fléau djihadiste, a une nouvelle fois essuyé un violent attentat du groupe Boko Haram, relaie Le Figaro. Cette fois le drame est intervenu dimanche devant un centre de retransmission télévisuel de la ville de Konduga. 

« Trois kamikazes ont déclenché leurs charges explosives vers 21 heures alors que des dizaines de personnes regardaient un match de football », a confirmé Usman Kachalla, le chef des services de secours d’urgence du Borno. « Pour l’instant, nous recensons 30 morts et plus de 40 blessés. »

Ce dernier a d’ailleurs fustigé dans la foulée le manque d’infrastructure médicales appropriées pour gérer ce genre d’urgence. Mais aussi le temps nécessaire pour obtenir l’autorisation de se rendre sur les lieux depuis Maiduguri (la ville principale de la région basée à 38 km).

De son côté, un chef de milice local a précisé que si l’un des terroristes a enclenché ses explosifs devant le centre, les deux autres ont choisi quant à eux de frapper une échoppe de thé située à proximité.

A suivre…

Article connexe :

Nigeria : Boko Haram frappe des sites militaires de l’Etat de Borno

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mercredi 29 juin 2022, une mine située dans le centre du Nigeria a été la cible d’une attaque meurtrière perpétrée par des "bandits". Quatre employés chinois ont été enlevés. Jeudi 30 juin, les autorités locales du centre du Nigeria, ont annoncé dans un communiqué, le décès de plusieurs employés et...
Mercredi 29 juin 2022, le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé de prolonger d’un an sa mission de paix Minusma au Mali alors que les forces militaires françaises se sont retirées. L’ONU s’est résolue mercredi à prolonger sa mission Minusma sur le sol malien jusqu’au 30 juin 2023. La...
Au Ghana, alors que les prix ne cessent d’augmenter, des manifestants réclament au président Nana Akufo-Addo d’agir. Mardi 28 juin 2022, la police ghanéenne a arrêté 29 personnes lors d’une manifestation contre la vie chère. Des centaines de manifestants s’étaient réunis depuis le matin dans les rues d’Accra pour demander...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...