Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sénégal : le ministère de la Justice demande une enquête dans l’affaire des contrats pétroliers

Le ministre de la Justice du Sénégal a saisi le Procureur général de la cour d’appel de Dakar afin d’ouvrir une enquête sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers dans le cadre des révélations de la BBC.

Suite à la diffusion d’un reportage par la chaine britannique BBC qui met en cause le frère du président et dénonce les modalités d’attribution de marchés pétroliers à l’homme d’affaires roumain Franck Timis, le gouvernement sénégalais a décidé de saisir la justice pour faire la lumière sur ces accusations. Selon un communiqué du ministère de la Justice, le Procureur général de la Cour d’appel de Dakar a été saisi, en vue de « l’ouverture d’une enquête complète », sur les faits allégués par le reportage, et sur un rapport de l’Inspection générale d’Etat circulant sur les réseaux sociaux.

« Le ministre de la Justice, soucieux d’éclairer les Sénégalais sur la gestion des ressources naturelles, a saisi le Procureur général près la Cour d’appel de Dakar de l’ouverture d’une enquête complète sur l’ensemble des faits allégués, aussi bien dans ledit rapport, qui n’a pas encore été transmis à Monsieur le Président de la République, que sur les autres dénonciations relativement à la gestion des contrats pétroliers», peut-on lire dans le communiqué du ministère de la Justice.

La porte-parole du gouvernement Ndèye Tické Ndiaye Diop avait pris la parole à l’occasion d’une conférence de presse le 5 juin dernier dénonçant “un tissu de contrevérités” et une “volonté de nuire“. Le président de la République Macky Sall s’était également exprimé sur les accusations de la BBC : « S’il faut sanctionner, nous allons sanctionner. Toutefois, nous n’accepterons pas de fausses accusations. Je ne vais jamais déroger à la sauvegarde de l’intégrité du territoire, de la souveraineté du pays quels que soient les adversaires en face », avait-il indiqué.

Le groupe BP, soupçonné d’avoir versé 250 millions de dollars et promis de 9 à 12 milliards de “royalties” sur 40 ans à Franck Timis en échange de deux concessions de gaz et de pétrole, dément ces “chiffres absurdes, fantaisistes et parle d’une “représentation trompeuse et fallacieuse” de ses activités au Sénégal. Affaire à suivre…

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Face au fléau du terrorisme, responsable depuis 2015 d'au moins 400 morts sur le territoire, le Burkina Faso a décidé de créer une commission d'élaboration de la politique de sécurité nationale. Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, cette structure disposera en tout et pour tout de 100...
L'Etat nigérian du Borno, gangrené par le fléau djihadiste, a une nouvelle fois essuyé un violent attentat du groupe Boko Haram, relaie Le Figaro. Cette fois le drame est intervenu dimanche devant un centre de retransmission télévisuel de la ville de Konduga.  "Trois kamikazes ont déclenché leurs charges explosives vers...
Malgré une croissance au beau fixe et une stabilité politique retrouvée, la Côte d’Ivoire reste confrontée à d’importants défis, notamment les conditions de vie des enfants. Des acteurs de premier plan, tels que la Première Dame, Dominique Nouvian Ouattara, ou Koffi Victor, inspecteur d’éducation et directeur du Centre d’accueil de...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter