Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : la Commission vérité et réconciliation connait un grand succès
Commission vérité et réconciliation en Gambie

La Commission vérité et réconciliation auditionne depuis le 7 janvier les victimes et les bourreaux qui ont malheureusement occupé une place prépondérante au sein du régime dictatoriale de l’ex-président, Yahya Jammeh. Des entretiens diffusés en direct qui rencontrent un grand succès auprès de la population gambienne.

 “En ce moment, en Gambie, c’est l’émission la plus regardée.  Chaque citoyen la suit assidûment”, confie auprès du Monde Bubacarr Sanyang, un étudiant de 23 ans.

Et pour cause, la salle d’audience affiche complet 30 minutes avant l’ouverture des débats. Sans surprise, il n’y a pas de place pour tout le monde. Il est donc normal que ces auditions soient accessibles à la télévision, à la radio, mais aussi sur les réseaux sociaux. Et cela, pour le plus grand bonheur des Gambiens.

Toutefois, il est important de souligner que les scènes décrites par les protagonistes, ainsi que les victimes du système Jammeh (1996-2017), font état la plupart du temps d’une extrême violence. C’est sans doute le prix à payer pour atteindre le chemin de la vérité et permettre à des milliers de personnes de tourner une page particulièrement macabre.

Pour information, une Commission de vérité et de réconciliation (CVR) est une structure non juridique mise en place dans le cadre de la justice transitionnelle après des périodes de troubles politiques, guerres civiles, de dictature, de répression politique ou d’un génocide.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le leader de l'Ira, mouvement politique qui lutte contre l'esclavagisme patenté en Mauritanie, est monté une nouvelle fois au créneau pour dénoncer une communication étatique à deux vitesses dans ce triste dossier. "Je suis d’accord avec le chef de l’Etat (Mohamed Ahmed El-Ghazouani) quand il dit que la Mauritanie n’institutionnalise...
La Mauritanie présente une singularité dans le monde arabe en attestant d'un taux de divorce oscillant entre 42 et 49 %, selon les estimations, bien que le gouvernement ne corrobore pas ces chiffres. Plus curieux encore, ce sont les femmes qui sont souvent à l'origine des ruptures.  D'après le site...
Une conférence de presse animée par l’association Les Victimes de Guillaume Soro (VGS) a eu lieu lundi 25 novembre 2019, à la Maison de la presse à Abidjan-Plateau. À cette occasion, le mouvement présidé par Kader Doumbia, ex-membre des Forces nouvelles (FN), a dénoncé les pratiques inorthodoxes de l’ex-secrétaire général des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter