Deprecated: File class-oembed.php is deprecated since version 5.3.0! Use wp-includes/class-wp-oembed.php instead. in /home/u859680659/domains/tribuneouest.com/public_html/wp-includes/functions.php on line 5643
La Banque du Ghana fait le ménage dans les licences d'institutions de microfinance - Tribune Ouest La Banque du Ghana fait le ménage dans les licences d'institutions de microfinance - Tribune Ouest
Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Banque du Ghana fait le ménage dans les licences d’institutions de microfinance

La Banque du Ghana vient de décider de supprimer la licence de 347 d’institutions de microfinance. L’objectif est de préserver la stabilité du système financier du pays et protéger les épargnants.

 Plusieurs centaines d’institutions de microfinance viennent de perdre leur licences au Ghana. La Banque du Ghana (Bank of Ghana, BoG) a en effet décidé de sanctionner plusieurs centaines d’institutions de microfinance. Ainsi la Banque du Ghana a annoncé dans cette semaine la révocation de 347 licences d’institutions de microfinance.

Cette décision est d’ores et déjà en vigueur et ce depuis la fin du mois de mai. Cette décision lourde est la conséquence de constats faits quand à la situation et le comportement de certains opérateurs. En effet la Banque du Ghana a observé que 192 de ces institutions de microfinance étaient insolvables alors que  155 autres avaient cessé leurs activités. Et ce bien avant même l’annonce de la réforme du secteur.

Selon la Banque centrale, ces institutions présentent une menace pour la stabilité du système financier. La Banque du Ghana a déclaré que sa démarche vise à «préserver la stabilité du système financier, protéger les déposants affectés et sauver les fonds des déposants».

«La révocation des licences de ces institutions a pour but de supprimer les institutions insolvables et dormantes qui n’ont aucune perspective raisonnable de réhabilitation et qui empêchent les déposants d’accéder à leurs dépôts, constituant ainsi une menace pour la stabilité du système» précise encore la Banque centrale dans le communiqué de presse.

La Banque a également pris des mesures pour sauvegrader et assainir le système de microfinance ghanéen. A cet effet elle a nommé Eric Nana Nipah, un expert à la longue expérience dans les bonnes pratiques financière au Ghana comme séquestre des sociétés de microfinance.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le 24 août, 170 migrants partis du Sénégal dans des conditions de fortune stagnent sur un navire de la marine espagnole qui leur a portés secours en mer. Proche des côtes mauritaniennes, ce dernier demande en vain aux autorités locales de les accueillir puisque Madrid refuse également de le...
Un accord de compensation carbone pourrait voir le Libéria concéder 10% de son territoire à une entreprise privée émiratie, ce qui accorderait à l'Etat du golfe Persique des droits de pollution équivalents à la séquestration du carbone de la forêt, relaie Middle East Eye. Dans les faits, l'accord donnerait à...
Les autorités nigérianes poursuivent leur inlassable combat contre les détournements d'or noir effectués par des bandes organisées dans le delta du Niger. Selon RFI, "une nouvelle opération militaire dans la région de Warri a permis de détruire 14 réservoirs contenant des centaines de milliers de litres de produit raffinés illégalement....
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...