Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-vert capitalise sur ses droits de douane
Cap-Vert

Praia a officialisé mardi 28 mai des retombées économiques liées aux droits de douane atteignant en moyenne 500 millions de dollars chaque année. Une manne financière qui représente pas moins de 22% du PIB cap-verdien. 

Pour autant, le gouvernement ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin et vise désormais la barre de 30% du PIB dans ce dossier. “Et cela, afin de créer un relâchement et de continuer à financer le développement du pays“, précise le vice-Premier ministre et ministre des Finances Olavo Correia, auprès du site French People Daily.

L’intéressé a d’ailleurs profité de ce temps médiatique pour annoncer qu’un Conseil de Prévention de la Corruption sera mis en place d’ici la fin de l’année pour travailler main dans la main avec la Cour des comptes.

“Ce conseil associera le personnel des finances, l’autorité de régulation des marchés publics, l’ordre des avocats et les universités, afin de permettre à toute personne disposant d’une information pertinente de participer à la lutte contre la corruption en l’envoyant à l’autorité compétente pour qu’une enquête soit menée”.

En outre, le personnel des douanes sera régi de son côté par de nouveaux statuts.

Articles connexes :

Cap-Vert : Praia instaure une nouvelle taxe de sécurité aéroportuaire

Le Cap-Vert revoit sa politique des visas pour booster le tourisme

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...