Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-vert capitalise sur ses droits de douane
Cap-Vert

Praia a officialisé mardi 28 mai des retombées économiques liées aux droits de douane atteignant en moyenne 500 millions de dollars chaque année. Une manne financière qui représente pas moins de 22% du PIB cap-verdien. 

Pour autant, le gouvernement ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin et vise désormais la barre de 30% du PIB dans ce dossier. “Et cela, afin de créer un relâchement et de continuer à financer le développement du pays“, précise le vice-Premier ministre et ministre des Finances Olavo Correia, auprès du site French People Daily.

L’intéressé a d’ailleurs profité de ce temps médiatique pour annoncer qu’un Conseil de Prévention de la Corruption sera mis en place d’ici la fin de l’année pour travailler main dans la main avec la Cour des comptes.

“Ce conseil associera le personnel des finances, l’autorité de régulation des marchés publics, l’ordre des avocats et les universités, afin de permettre à toute personne disposant d’une information pertinente de participer à la lutte contre la corruption en l’envoyant à l’autorité compétente pour qu’une enquête soit menée”.

En outre, le personnel des douanes sera régi de son côté par de nouveaux statuts.

Articles connexes :

Cap-Vert : Praia instaure une nouvelle taxe de sécurité aéroportuaire

Le Cap-Vert revoit sa politique des visas pour booster le tourisme

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter