Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Cap-vert capitalise sur ses droits de douane
Cap-Vert

Praia a officialisé mardi 28 mai des retombées économiques liées aux droits de douane atteignant en moyenne 500 millions de dollars chaque année. Une manne financière qui représente pas moins de 22% du PIB cap-verdien. 

Pour autant, le gouvernement ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin et vise désormais la barre de 30% du PIB dans ce dossier. “Et cela, afin de créer un relâchement et de continuer à financer le développement du pays“, précise le vice-Premier ministre et ministre des Finances Olavo Correia, auprès du site French People Daily.

L’intéressé a d’ailleurs profité de ce temps médiatique pour annoncer qu’un Conseil de Prévention de la Corruption sera mis en place d’ici la fin de l’année pour travailler main dans la main avec la Cour des comptes.

“Ce conseil associera le personnel des finances, l’autorité de régulation des marchés publics, l’ordre des avocats et les universités, afin de permettre à toute personne disposant d’une information pertinente de participer à la lutte contre la corruption en l’envoyant à l’autorité compétente pour qu’une enquête soit menée”.

En outre, le personnel des douanes sera régi de son côté par de nouveaux statuts.

Articles connexes :

Cap-Vert : Praia instaure une nouvelle taxe de sécurité aéroportuaire

Le Cap-Vert revoit sa politique des visas pour booster le tourisme

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
En Mauritanie, la pêche représente 40 % des exportations. Mais le secteur doit faire à la baisse des commandes, notamment de la part de l’Espagne.  Les pêches artisanale et industrielle font vivre les 70 000 habitants de la ville de Nouadhibou, la capitale économique de la Mauritanie. Mais depuis mars, le...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...