Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Investissements au Togo : lancement du premier forum économique Togo-UE en juin

Le Forum économique Togo-UE (FETUE) se déroulera les 13 et 14 juin prochain sur le thème « Bâtir des relations pérennes et durables ».

Après quelques années de froid entre le Togo et l’Union européenne en matière de coopération, le Forum économique apparaît comme un acte fort du renouveau des relations entre le Togo et l’Europe. Pour le chef de la délégation de l’UE au Togo, Cristina Martins Barreira, les conditions sont réunies afin que se déroule cette rencontre, première du genre. Selon Cristina Martins Barreira ; «Le moment est des plus opportuns pour organiser cette première rencontre». Celle-ci appuie son propos avec des arguments économiques et met an avant l’ambition du Togo.

Ainsi le lancement il y a quelques mois par le pays de son Plan national de développement (PND), désormais axe privilégié de l’action gouvernementale. Courant sur la période 2018-2022, le plan prévoit une transformation économique de grande ampleur en s’appuyant notamment sur des investissements massifs attendus de la part du secteur privé (65%).

Fort de ces arguments de mobilisation le chef de la délégation de l’UE au Togo invite et exhorte les Européens à venir investir au Togo.

Les projets concrets pour les PPP, l’intensification des réformes destinées à améliorer l’environnement des affaires apparaissent comme autant d’efforts qui ont payé. Preuve en est la récompense d’une progression de 19 places dans le Doing Business 2018.

Ces bons éléments «témoigne(nt) d’une volonté politique manifeste de positionner le secteur privé comme moteur de la croissance économique du Togo» confirme Cristina Martins Barreira.

Ce premier forum économique Togo-Union européenne devrait voir la présence de personnalités économiques : Jyrki Kaitanen, commissaire européen aux investissements ainsi que plus de 300 investisseurs. C’est ainsi «l’occasion rêvée pour les entreprises européennes et togolaises de s’imprégner des opportunités de financement de l’UE et des Etats membres dont ils pourraient bénéficier pour s’engager dans des projets au Togo» a déclaré Cristina Martins Barreira.

Source : La Tribune Afrique 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...