Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : services et exportations agricoles boostent la croissance à 7,5% en 2019

Le dynamisme est de mise en Côte d’Ivoire. Le taux de croissance annoncé pour 2019 est de 7,5% du PIB.  Ce sont les services et les exportations agricoles qui permettent d’envisager ce bon résultat.

Le ministère de l’économie et des finances dirigé par Adama Koné a annoncé la bonne tendance de la croissance prévue pour cette année 2019. Alors que les pays voisins en sous-région ouest-africaine annoncent un taux de croissance moyen de 6%, la Côte d’Ivoire peut se targuer d’être l’une des économies les plus attractives d’Afrique.

La Côte d’Ivoire est le seul pays de la région UEMOA faisant état d’une balance commerciale excédentaire.

Les secteurs en pointe du structure du paysage économique ivoirien sont principalement les secteurs financiers, les télécommunications mais aussi les investissements directs étrangers (IDE) et les exportations. Le cacao est la matière première agricole qui a permis au pays d’engranger quelques 389,8 milliards de Francs CFA soit 663,46 millions de dollars de recettes. Et les prévisions 2019 sont prometteuses. La filière espère un montant de 402,1 milliards de francs CFA soit 684,42 millions de dollars de recettes d’exportations de cacao.

La Côte d’Ivoire fait montre de bons résultats, en sortie de crise politique et restructurations de son économie. En 7 ans, le budget de fonctionnement de l’Etat a doublé passant de 5,6 milliards de dollars à 12,48 milliards de dollars. Cependant afin de confirmer le budget 2019, le pays a besoin de s’endetter à hauteur de 2,4 milliards de dollars. Pour ce faire, endettement sur les marchés régions et internationaux sont envisagés alors que la dette intérieure de 2,2 milliards de francs CFA fait l’objet d’un apurement.

C’est ce qu’a confirmé le Ministre de l’économie et des finances du pays Adama Koné « Le système, mis en place pour l’apurement de la dette, est complètement transparent et se fait par virement bancaire, tous les trois mois ».

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Face au fléau du terrorisme, responsable depuis 2015 d'au moins 400 morts sur le territoire, le Burkina Faso a décidé de créer une commission d'élaboration de la politique de sécurité nationale. Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, cette structure disposera en tout et pour tout de 100...
L'Etat nigérian du Borno, gangrené par le fléau djihadiste, a une nouvelle fois essuyé un violent attentat du groupe Boko Haram, relaie Le Figaro. Cette fois le drame est intervenu dimanche devant un centre de retransmission télévisuel de la ville de Konduga.  "Trois kamikazes ont déclenché leurs charges explosives vers...
Malgré une croissance au beau fixe et une stabilité politique retrouvée, la Côte d’Ivoire reste confrontée à d’importants défis, notamment les conditions de vie des enfants. Des acteurs de premier plan, tels que la Première Dame, Dominique Nouvian Ouattara, ou Koffi Victor, inspecteur d’éducation et directeur du Centre d’accueil de...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter