Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : services et exportations agricoles boostent la croissance à 7,5% en 2019

Le dynamisme est de mise en Côte d’Ivoire. Le taux de croissance annoncé pour 2019 est de 7,5% du PIB.  Ce sont les services et les exportations agricoles qui permettent d’envisager ce bon résultat.

Le ministère de l’économie et des finances dirigé par Adama Koné a annoncé la bonne tendance de la croissance prévue pour cette année 2019. Alors que les pays voisins en sous-région ouest-africaine annoncent un taux de croissance moyen de 6%, la Côte d’Ivoire peut se targuer d’être l’une des économies les plus attractives d’Afrique.

La Côte d’Ivoire est le seul pays de la région UEMOA faisant état d’une balance commerciale excédentaire.

Les secteurs en pointe du structure du paysage économique ivoirien sont principalement les secteurs financiers, les télécommunications mais aussi les investissements directs étrangers (IDE) et les exportations. Le cacao est la matière première agricole qui a permis au pays d’engranger quelques 389,8 milliards de Francs CFA soit 663,46 millions de dollars de recettes. Et les prévisions 2019 sont prometteuses. La filière espère un montant de 402,1 milliards de francs CFA soit 684,42 millions de dollars de recettes d’exportations de cacao.

La Côte d’Ivoire fait montre de bons résultats, en sortie de crise politique et restructurations de son économie. En 7 ans, le budget de fonctionnement de l’Etat a doublé passant de 5,6 milliards de dollars à 12,48 milliards de dollars. Cependant afin de confirmer le budget 2019, le pays a besoin de s’endetter à hauteur de 2,4 milliards de dollars. Pour ce faire, endettement sur les marchés régions et internationaux sont envisagés alors que la dette intérieure de 2,2 milliards de francs CFA fait l’objet d’un apurement.

C’est ce qu’a confirmé le Ministre de l’économie et des finances du pays Adama Koné « Le système, mis en place pour l’apurement de la dette, est complètement transparent et se fait par virement bancaire, tous les trois mois ».

Source : La Tribune Afrique

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Nigeria veut contraindre les sociétés pétrolières et gazières à régler les impayés cumulés sur plusieurs décennies. Cette démarche marque la volonté du gouvernement d’accélérer les réformes visant à augmenter les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures. Et ceci afin de financement le programme national de développement. Le Nigéria réclame...
C’est en 2019 que le mandat des conseillers départementaux et municipaux élus en 2014 prend fin. Cependant le gouvernement sénégalais a décidé de allonger la durée de leur mission pour une année supplémentaire. Ce report est le fruit d’un consensus de la classe politique alors que les modalités d’organisation et...
Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter