Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le datacenter d’Orange en Afrique de l’Ouest sera exploité par le N°3 mondial de l’énergie Engie jusqu’en 2024

Le troisième acteur mondial de l’énergie, Engie, vient de décrocher le contrat d’exploitation de cinq ans du datacenter de Orange en Afrique de l’Ouest.

Orange avait lancé un appel d’offres international ; l’opérateur a finalement choisi à qui confier l’exploitation et la maintenance de son datacenter ouest-africain basé en Côte d’Ivoire.

L’exploitation et la maintenance du datacenter du Groupement Orange Services (GSO), la filiale africaine du géant français des télécoms, spécialiste des services IT, sont donc confiées au troisième opérateur mondial de l’énergie. Le contrat signé prend effet à compter de juin 2019 et durera cinq ans, soit jusqu’en 2024.

« Ce contrat témoigne de la volonté de ENGIE d’accélérer son développement dans les services énergétiques en Afrique de l’Ouest et Centrale et devenir l’un des leaders des services d’efficacité énergétique, d’installation et de maintenance en Afrique », a fait savoir l’opérateur Engie.

Le datacenter dont il s’agit se situe en Côte d’Ivoire. Construit sur 1 450 m2 dont 420 m2 de salle informatique sur la Zone franche de Grand-Bassam, une ville balnéaire située à 40 Km d’Abidjan, le datacenter d’Orange en service depuis 2016 est l’un des plus importants de la sous-région ouest-africaine. D’une puissance électrique de 1,3 MW, et une conception orientée vers la fiabilisation, et l’optimisation énergétique du stockage de données, cette infrastructure IT de dernière génération héberge les plateformes de services des filiales du groupe Orange de la zone Middle East Africa (MEA).

Le datacenter est conçu de manière à accueillir des espaces de coworking pour des clients-entreprises de la sous-région du continent africain.

Ce site est l’un des rares datacenters d’Afrique de l’Ouest répondant aux normes de la classification tier IV. Selon Orange, l’établissement d’Abidjan dispose « des redondances visant à assurer la continuité du service en toute circonstance». Il apparaît comme l’un des meilleurs datacenter d’ Afrique. Bien notée pour son efficacité, le datacenter d’Orange a reçu le prix du meilleur datacenter d’Afrique au « Datacloud congress » 2017 à Monaco.

Source : La Tribune Afrique

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Nigeria veut contraindre les sociétés pétrolières et gazières à régler les impayés cumulés sur plusieurs décennies. Cette démarche marque la volonté du gouvernement d’accélérer les réformes visant à augmenter les recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures. Et ceci afin de financement le programme national de développement. Le Nigéria réclame...
C’est en 2019 que le mandat des conseillers départementaux et municipaux élus en 2014 prend fin. Cependant le gouvernement sénégalais a décidé de allonger la durée de leur mission pour une année supplémentaire. Ce report est le fruit d’un consensus de la classe politique alors que les modalités d’organisation et...
Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter