Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : le secteur ferroviaire sort de la crise sociale
Mali cheminots grève de la faim

Victimes depuis plus d’un an à de problèmes de paiements, les cheminots du Dakar-Bamako ferroviaire (DBF) ont finalement mis fin, lundi 13 mai, à 5 mois de grève de la faim. L’Etat malien a en effet décidé de « corriger le tir » sur les revendications salariales et s’est engagé parallèlement à relancer l’activité du rail entre le Mali et le Sénégal.

Afin d’obtenir gain de cause, ces serviteurs du secteur ferroviaire avaient décidé de mettre leur santé en jeu au mois de décembre 2018. Pour autant, le premier geste pécuniaire en provenance du gouvernement semble encore bien modeste par rapport « à la réalité du terrain ».

Néanmoins, Moussa Keita, le secrétaire général du Syndicat libre des travailleurs du rail, s’en accommode pour l’instant devant l’urgence de la situation… que ce soit sur le plan économique ou sanitaire :

« Il a été décidé de nous payer dans un bref délai le paiement de deux mois. (Ce dernier sera donc) viré à la banque d’ici la fin du ramadan pour donner une vie de fête à nos familles. »

Enfin, en ce qui concerne l’épineux dossier de la relance de l’activité du rail, peu d’informations ont encore filtré. De nouvelles annonces devront être donc être officialisées par Bamako dans les prochaines semaines. Sachant qu’à l’instant T, seule une mission de prospection de la voirie suit son cours…

A suivre donc.

Crédit photo : PxHere

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lundi 21 novembre 2022, la junte malienne a annoncé l’interdiction des activités de toutes les ONG financées ou soutenues par la France, et notamment dans le domaine humanitaire. Abdoulaye Maïga, le premier ministre par intérim malien, a déclaré dans un communiqué diffus sur les réseaux sociaux, l’interdiction des Organisations non...
La seconde phase du projet de la route Lofa reliant Gbarnga à Mendikorma, au nord du Liberia, va bénéficier d'un coup de pouce financier en provenance du Qatar. Le gouvernement libérien cherche en effet à séduire plusieurs investisseurs internationaux afin de terminer cette autoroute très importante pour l'économie domestique.  Comme...
Face à la rudesse de la crise économique frappant Nouakchott, le président mauritanien, Mohamed Ould Ghazouani, a annoncé, lundi 28 novembre, plusieurs mesures destinées à soulager la population de l'Etat maghrébin. Dans les faits, il s'agit d'une revalorisation des salaires des fonctionnaires civiles et militaires, du montant du salaire minimum...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...