Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : le secteur ferroviaire sort de la crise sociale
Mali cheminots grève de la faim

Victimes depuis plus d’un an à de problèmes de paiements, les cheminots du Dakar-Bamako ferroviaire (DBF) ont finalement mis fin, lundi 13 mai, à 5 mois de grève de la faim. L’Etat malien a en effet décidé de “corriger le tir” sur les revendications salariales et s’est engagé parallèlement à relancer l’activité du rail entre le Mali et le Sénégal.

Afin d’obtenir gain de cause, ces serviteurs du secteur ferroviaire avaient décidé de mettre leur santé en jeu au mois de décembre 2018. Pour autant, le premier geste pécuniaire en provenance du gouvernement semble encore bien modeste par rapport “à la réalité du terrain”.

Néanmoins, Moussa Keita, le secrétaire général du Syndicat libre des travailleurs du rail, s’en accommode pour l’instant devant l’urgence de la situation… que ce soit sur le plan économique ou sanitaire :

“Il a été décidé de nous payer dans un bref délai le paiement de deux mois. (Ce dernier sera donc) viré à la banque d’ici la fin du ramadan pour donner une vie de fête à nos familles.”

Enfin, en ce qui concerne l’épineux dossier de la relance de l’activité du rail, peu d’informations ont encore filtré. De nouvelles annonces devront être donc être officialisées par Bamako dans les prochaines semaines. Sachant qu’à l’instant T, seule une mission de prospection de la voirie suit son cours…

A suivre donc.

Crédit photo : PxHere

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...