Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : le ministre de l’information écarté pour avoir attisé la haine ethnique

Eugene Fahngon, le ministre libérien de l’Information, a été suspendu jeudi 9 mai par le président Weah en raison de ses propos équivoques portant sur une manifestation anti-gouvernementale.

L’intéressé s’est en effet fendu d’un post déroutant sur le réseau social, Facebook, dans lequel il accusait les “Congo Libériens” d’être à la manoeuvre de ce mouvement protestataire prévu pour le 7 juin prochain.

“Je ne participerai pas à la marche du 7 juin. J’attendrai celle des « Country people » (autochtones) le 8 juin. »

Sans surprise, ces propos ont immédiatement fait polémique car cette frange de la population (5% au total) descend directement des esclaves revenus en nombre des Etats-Unis au 19 ème siècle pour fonder le Liberia.

E. Fahngon, accusé de nourrir la haine ethnique, a donc été logiquement écarté de la sphère étatique.

A suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Article connexe :

Liberia : une radio censurée par le gouvernement ?

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une opération de déguerpissement  est en cours autour de l’aéroport Félix Houphouet-Boigny (FHB) d’Abidjan, situé dans la commune de Port-Bouet.  Selon les autorités du pays, cette mesure diligente qui fait suite à l’intrusion sur l’aéroport d’Abidjan d’un jeune garçon retrouvé mort dans un train d’atterrissage d’un avion à l’aéroport Roissy Charles...
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté, les intellectuels qui, à travers leurs activités cognitives, posent les problèmes de leur société et essaient d’y apporter des solutions et de l’autre, les intellectuels mercenaires, laudateurs zélés, qui mettent leur science au service de leur maître. Le professeur Franklin...
La société pétrolière Lekoil a dénoncé l’accord de financement qu’elle avait contracté la semaine dernière avec le fonds souverain Qatari QIA. Et ce alors que Lekoil a découvert que l’opération s’avérait frauduleuse.  La compagnie nigériane Lekoil a découvert la tentative de fraude dont elle faisait l’objet et a alors suspendu...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter