Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Liberia : le ministre de l’information écarté pour avoir attisé la haine ethnique

Eugene Fahngon, le ministre libérien de l’Information, a été suspendu jeudi 9 mai par le président Weah en raison de ses propos équivoques portant sur une manifestation anti-gouvernementale.

L’intéressé s’est en effet fendu d’un post déroutant sur le réseau social, Facebook, dans lequel il accusait les « Congo Libériens » d’être à la manoeuvre de ce mouvement protestataire prévu pour le 7 juin prochain.

« Je ne participerai pas à la marche du 7 juin. J’attendrai celle des « Country people » (autochtones) le 8 juin. »

Sans surprise, ces propos ont immédiatement fait polémique car cette frange de la population (5% au total) descend directement des esclaves revenus en nombre des Etats-Unis au 19 ème siècle pour fonder le Liberia.

E. Fahngon, accusé de nourrir la haine ethnique, a donc été logiquement écarté de la sphère étatique.

A suivre…

Crédit photo : Wikipédia

Article connexe :

Liberia : une radio censurée par le gouvernement ?

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A l’occasion d'un procès marqué par une délocalisation inédite sur le sol libérien, un ex-rebelle sierra-léonais de 52 ans, jugé pour des crimes de guerre lors de la guerre civile au Liberia a été acquitté.  Dans son jugement, le tribunal finlandais basé à Tampere a considéré que «la défense avait...
Une nouvelle attaque meurtrière au Burkina Faso, dans la localité de Madjoari a fait pour victimes les habitants qui tentaient de fuir.  Le Burkina Faso doit faire face en ce moment à la multiplication des attaques meurtrières de djihadistes s’en prenant aux populations civiles et militaires.  La dernière en date,...
Ce nouveau drame souligne une fois encore les graves carences du système sanitaire public du Sénégal.   Faisant suite à l’affaire Astou Sokhna, une femme enceinte qui est morte après avoir attendu en vain une césarienne ; cette nouvelle affaire vient confirmer les carences du système sanitaire sénégalais. Ce sont onze...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...