Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Niger : l’explosion d’un camion-citerne emporte 58 personnes à Niamey
Drapeau Niger

Alors qu’un camion-citerne s’est renversé dimanche soir devant une station-service de la capitale, de nombreux habitants ont profité de l’aubaine pour siphonner l’essence qui s’écoulait en masse. Malheureusement, le pire arriva puisqu’une violente explosion s’est produite, emportant 58 personnes avec elle.

“L’incident s’est produit au pied du mur de l’aéroport international, Diori Hamani, de Niamey, un des quartiers les plus denses de la capitale. C’est en voulant se garer sur le bas-côté que le camion-citerne s’est renversé en laissant s’échapper son contenu, 36 000 litres d’essence.”

Selon RFI, qui relaie l’information, les autorités locales dénombrent pour le moment 58 morts et 37 brûlés graves. Dans ce marasme, 5 véhicules et 25 motos se trouvant à proximité du camion ont également été soufflés par la déflagration.

Le média confirme que l’explosion a eu lieu au bout de 20 minutes. Malheureusement, ce laps de temps n’a pas permis aux organismes compétents de sécuriser la zone, et de facto, empêcher ce désastre.

Dans les faits, “tous les engins des sapeurs-pompiers de la capitale ont été appelés en renfort. Il en est de même de ceux de l’Asecna (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique), ainsi que toutes les ambulances disponibles des hôpitaux de la ville”, ajoute le média.

A suivre…

Crédit photo : Pixabay

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...