Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Somalie : 1,7 million de personnes souffrent de mal-nutrition
Sécheresse

Un récent rapport du Conseil norvégien pour les réfugiés met en garde la communauté internationale sur le manque de nourriture abyssal auquel sont confrontés de nombreux Somaliens. 

Alors que les pluies tombent généralement en quantité suffisante sur ce territoire d’Afrique de l’Est entre les mois de mars et de mai, le dérèglement climatique en a décidé autrement. Résultat, cette sécheresse interminable impose une pression insoutenable aux nombreuses communautés somaliennes qui dépendent majoritairement de la terre et de l’élevage.

En conséquence, 1,7 millions d’hommes, femmes, et enfants paient désormais le lourd tribut de la malnutrition, souligne le document. Pire, ce chiffre devrait atteindre la barre des 2,2 millions d’ici le mois de juillet si rien n’est fait pour endiguer ce fléau.

Mais ce n’est pas tout, l’organisme à but humanitaire confirme dans la foulée que l’ensemble de la Corne de l’Afrique pourrait en faire les frais dans un futur proche.

A suivre donc..

Crédit photo : Pixabay

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le soir du dimanche 20 novembre 2022, un prêtre allemand est porté disparu à Bamako. Il vit au Mali depuis environ 30 ans et enseigne depuis des années à l’Institut de formation islamo-chrétienne de Bamako. « La voiture de Hans-Joachim Lohre a été retrouvée dans un quartier de Bamako non...
Nos consœurs journalistes au Monde Afrique ,Laureline Savoye et Morgane Le Cam, ont enquêté pendant cinq ans, avec la coopération de Kaourou Magassa, journaliste pour TV5 Monde, sur l’association Rayon de soleil de l’enfant étranger (RDSEE), l’un des plus grands organismes français d’adoption agréés et qui serait à l’origine de...
Le premier ministre du Burkina Faso, a critiqué les « partenaires » internationaux de son pays qui n’ont selon lui, « pas toujours été loyaux » dans la lutte antidjihadiste. « Nous pensons, peut être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux », a déclaré Apollinaire Kyélem de Tambela, premier ministre burkinabè devant...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...