Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Paris alloue 11 millions d’euros pour le financement des projets hydrauliques en Mauritanie

Le 30 avril la Mauritanie et la France ont signé un accord de financement pour un montant de 11 millions d’euros soit environ 4,4 milliards d’ouguiyas, portant sur des projets de développement d’accès à l’eau potable.

Pour l’Etat mauritanien il s’agit d’améliorer les conditions de vie des populations et pour ce faire, le pays vient de bénéficier d’un financement de 11 millions d’euros soit environ 4,4 milliards d’ouguiyas de la part de la France. Les deux pays ont signé un accord qui devrait permettre l’accélération de la mise en œuvre de projets hydrauliques.

Le ministre mauritanien de l’économie et des finances , Moctar Ould Diay et l’ambassadeur de France en Mauritanie, Robert Mollier, ainsi que le directeur de l’Agence française de développement (AFD), Lionel Youndo ont donc scellé un accord qui va aider la Mauritanie dans sa politique sociale.

C’est l’amélioration de la disponibilité de l’eau potable qui est en jeu et les fonds serviront au financement des points d’eau équipés dans 74 localités chacune abritant plus d’un demi-millier d’habitants. Cet appui financier français vient donc compléter la politique d’accès à l’eau potable déjà initiée par les autorités mauritaniennes.

Les fonds alloués à la Mauritanie sont également destinés à la réduction du déficit alimentaire et  à la résorption  de la précarité économique et sociale. De même des fonds  seront consacrés à l’affermissement de la présence de l’Etat dans les zones identifiées par l’accès aux services de base.

Les zones concernées ont été ciblées par les services de l’Etat, qui a identifié les priorités.

Accès à l’eau, et politique sociale sont donc les deux domaines que les financements de la France vont alimenter.

Le financement s’inscrit dans le cadre du programme d’investissements prioritaires des pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, le Niger et le Tchad) approuvé récemment lors du sommet de Nouakchott.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...