Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Banque mondiale alloue 245 milliards de Fcfa pour le financement des secteurs sociaux ivoiriens

Trois projets de développement dans les secteurs de la santé et de l’enseignement et pour l’amélioration de la gouvernance seront financés grâce à un budget de 245 milliards de francs CFA que la Banque mondiale alloue à l’Etat ivoirien.

La Côte d’Ivoire bénéficie du soutien de la Banque mondiale pour la mise en oeuvre de trois grands projets de développement. Ainsi l’institution alloue au pays ouest-africain une aide de 245 milliards de francs CFA. Selon le ministre ivoirien de l’Economie et des finances, Adama Koné et Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque pour la Côte d’Ivoire signataire des documents contractuels, l’enveloppe permettra de financer la mise en œuvre de projets d’envergure.

Le premier projet concerné est le Projet d’achat stratégique et d’harmonisation des financements des compétences de santé (SPARK). Il bénéficie de 130 milliards de francs CFA. Selon les autorités, il s’inscrit dans le cadre des réformes clés structurantes du secteur de la santé.

Le second projet d’une enveloppe de 58 milliards de francs CFA porte sur l’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens. Selon Adama Koné, il s’agit de créer un environnement propice à l’amélioration des fonctions essentielles du gouvernement en matière de planification sectorielle, de budgétisation axée sur les résultats et d’exécution. Aussi il s’agit de moderniser la passation des marchés et de la gestion de trésorerie au niveau central.

Le budget de 58 milliards de francs CFA environ, est destiné au financement du Projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur. Il s’agit dans ce cas, d’améliorer la gestion de l’enseignement supérieur, l’augmentation du nombre d’inscriptions dans les programmes professionnels et l’amélioration de la qualité et la pertinence du marché du travail. Ce projet devrait pouvoir renforcer la gestion de l’enseignement supérieur, améliorer les programmes professionnels de courte durée, améliorer l’employabilité des diplômés des universités publiques et de l’Institut national polytechnique Houphouët Boigny (INPHB).

La Banque mondiale vient de cette manière appuyer la politique de développement du gouvernement.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

 

 

 

Halima Cissé est l’heureuse maman de cinq filles et quatre garçons. Les enfants se portent tous bien. Alors qu’Halima Cissé pensait être enceinte de sept enfants, l’accouchement a révélé la présence de non pas sept bébés mais neuf.  La jeune femme a accouché au Maroc, où elle était accueillie pour...
A l’ouest du Niger, dans la région de Tahoua, une attaque armée contre la garde nationale a fait 16 morts, 6 blessés et un disparu. La région de Tillia où s’est déroulée une nouvelle attaque terroriste le 1er mai est soumise aux attaques djihadistes depuis 2012. La région de Tahoua,...
L’emblème de la Côte d’Ivoire est en train de disparaître.  Les éléphants sont en train de disparaître de l’écosystème ivoirien. Le nombre des spécimens recensés, a baissé de cinquante pour cent, en trente ans. En cause, les effets conjugués de la déforestation et du braconnage. Et d’aboutir à un constat...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...