Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le FAFCI de Dominique Ouattara franchit la barre des 200 000 femmes aidées
Dominique Ouattara

Créé en décembre 2012 par Dominique Ouattara, le Fonds d’appui aux femmes de Côte d’Ivoire confirme son succès année après année. Ce dernier vient ainsi de franchir le cap symbolique des 200 000 femmes aidées sur le territoire.

“Permettre aux femmes de Côte d’Ivoire d’accéder à des ressources financières à coût réduit en vue de créer ou de renforcer des activités génératrices de revenus ; Former et sensibiliser les femmes sur la gestion des activités génératrices de revenus” : tels sont les objectifs que poursuit assidûment le FAFCI depuis maintenant plus de six ans.

Avec plus de 200 000 femmes aidées, c’est donc avec une certaine logique que Dominique Ouattara – déjà fortement engagée auprès des enfants ivoiriens – a été récompensée le 29 mars dernier par les Nations unies pour son action constante sur ces deux thématiques sociétales au combien essentielles.

Mais ce n’est pas tout, la Première dame de Côte d’Ivoire a également intégré la prestigieuse école française de commerce, HEC Paris, le mois dernier. Cette dernière siège ainsi au conseil consultatif international de l’institution aux côtés de plus d’une vingtaine de personnalités aux inspirations éclectiques (finance, média, opérateurs économiques…).

Pour information, les prêts issus du FAFCI sont accordés à titre individuel ou à des regroupements de femmes et oscillent entre 100 000 et 300 000 FCFA. En outre, ils ciblent prioritairement les personnes vulnérables et non bancarisées.

Logiquement, la multiplication progressive de son capital a permis d’augmenter considérablement le nombre de bénéficiaires de cette aide. Dans les faits, ces prêts sont remboursés à 95 %, un taux de remboursement bien supérieur à celui qu’affichent les banques commerciales, rappelle Jeune Afrique.

Réagir à cet article

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Alors qu'Isatu Touray, vice-présidente gambienne, souffre désormais du nouveau coronavirus, le chef d'Etat, Adama Barrow, a choisi mercredi 29 juillet de se mettre en quarantaine; Les mesures sanitaires liées au Covid-19 l'imposant en toute logique. "M. Barrow sera en isolement pour deux semaines", a confirmé le même jour sur Twitter...
Après le décès soudain le 8 juillet dernier de l'ex-Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, candidat déclaré à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020 - et cela après deux mois d'hospitalisation en France pour des problèmes cardiaques - le chef d'Etat, Alassane Ouattara, pourrait briguer un troisième mandat à la tête du...
Déterminé à remonter sur la plus haute marche de la hiérarchie ghanéenne, l'ex-président, John Dramani Mahama (24 juillet 2012 - 7 janvier 2017), a décidé de miser sur une colistière pour parvenir à ses fins. Il s'agit de Jane Naana Opoku-Agyemang, enseignante de profession. Le président sortant, Nana Akufo-Addo, chef de file du...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter