Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Sierra Leone : l’opérateur historique de téléphonie souffre de graves problèmes de gestion
Sierra Tel

Un audit commandé par Freetown auprès de l’opérateur national de téléphonie, Sierra Tel, a mis en lumière une gestion calamiteuse.

Selon l’Agence Ecofin, qui relaie le document, les manquements de la direction en la matière sont particulièrement éloquents et entravent logiquement le fonctionnement optimal du groupe :

“(L’audit) met en évidence des  faiblesses importantes au niveau des systèmes de facturation (…) nuisant à l’intégrité des données financières. (Dans les faits), 4,4 millions de cartes de recharge de crédit de communication avaient des numéros de série introuvables, alors que 109 000 clients ont utilisé des  recharges non créés par le système, et 22 000 recharges achetées n’ont pas été activées. Tous ces produits étaient évalués à 244 924,34 dollars US. (Mais ce n’est pas tout), la société a (également) conclu deux accords de prêt avec des banques en Inde et en Chine, d’une valeur de 46,1 millions de dollars US. Mais aucune information claire ne semble avoir été fournie sur l’utilisation de cet argent. (Enfin), 10 011 abonnés de Sierra Tel ne sont (toujours) pas identifiés conformément à la loi de 2006 sur les télécommunications.”

Un vaste chantier en effet…

Crédit photo : Sierra Tel

Article connexe :

Sierra Leone : 13% de la population seulement bénéficie d’Internet

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
Depuis quinze jours, la situation au Nigeria ne cesse d’empirer. Les violences concernent outre Lagos la capitale, plusieurs autres États.  Le Nigeria est le théâtre de violences, exactions, pillages alors que le mouvement de contestation populaire initial se transforme en une lutte contre le pouvoir. L’engrenage poursuit son œuvre dans...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...