Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : le gouvernement salue l’apport de Visa International
Visa Côte d'Ivoire

Un an après la signature d’un protocole d’accord avec la Côte d’Ivoire portant sur la numérisation des services publics et l’accès aux services financiers à un plus grand nombre d’Ivoiriens, la société Visa International a reçu les félicitation d’Abidjan dans le cadre d’un premier bilan étatique.

“Je voudrais féliciter Visa pour les résultats obtenus qui traduisent leur expertise internationale reconnue. Ces résultats, j’en suis persuadé, contribueront au renforcement de la confiance dans la gestion de notre économie et encouragera encore plus d’entreprises à investir dans le secteur (numérique et financier)” (Siaka Fanny-conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances).

L’intéressé, qui s’exprimait au nom du ministre Adama Koné, a également salué les efforts soutenus de Visa dans la digitalisation des procédures nationales. Notamment dans le secteur financier qui est l’un des maillons essentiels du développement économique du pays :

“La capacité des populations à faire du commerce en payant de manière électronique ou digitale soutiendra sans aucun doute la croissance économique et permettra le développement humain et le progrès. (Dès lors), l’accès aux services financiers sera profitable à l’ensemble et non aux plus aisés.”

Pour information, “Visa a lancé avec succès la première phase d’un plan d’action, qui consiste en trois des six engagements pris auprès du gouvernement ivoirien en juillet 2018″, rappelle le site News Abidjan. A savoir :

  • Mettre en place un programme national d’éducation financière destiné à impliquer plus de 15000 Ivoiriens dans 22 villes
  • Nouer un partenariat avec la Poste nationale afin de permettre aux Ivoiriens de payer avec des moyens de paiement électronique une large gamme de produits locaux sur la plateforme e-commerce dédiée
  • Digitaliser le paiement des bourses d’étude des étudiants, les salaires et frais de mission des fonctionnaires et agents de l’Etat, les frais et dépenses de compétition des athlètes

Crédit photo : Ministère de l’Economie et des Finances

Article connexe :

Côte d’Ivoire : la méga-centrale d’Azito va prendre de l’ampleur afin d’augmenter sa production d’énergie

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter