Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Lancement de ALISA, le projet de connexion des douanes de la CEDEAO

Les Etats membres de la CEDEAO ont créé un projet d’interface permettant aux systèmes douaniers existants dans les pays de la zone d’échanger des données. ALISA devrait permettre la fluidité des échanges via une connexion internet sécurisée.

Afin de sécuriser et faciliter les transactions et échanges commerciaux dans la sous-région, les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont lancé le projet ALISA à Abidjan le 23 mars. Il s’agit d’utiliser les technologies de l’information pour permettre de faciliter les échanges, les transports et la libre circulation des marchandises au sein de l’espace CEDAO.

Le système a pour ambition de la faciliter et la sécuriser les opérations commerciales dans la sous-région. Il soit également améliorer l’efficience et l’efficacité des procédures de transit. Autre objectif assigné au projet ALISA ; le système doit pouvoir prévenir et à détecter les fraudes, simplifier les opérations de transit. Bien évidemment le système ALISA permettra l’échange des données.

Ce principe doit sécuriser tout autant qu’il doit aboutir à l’augmentation des recettes douanières. En effet, les prestations de services étant plus efficaces pour les 15 pays de la CEDEAO, pourront accroître leurs recettes.

La CEDEAO avait depuis longtemps pour projet de fluidifier la circulation des marchandises sur les différents corridors routiers de l’Afrique de l’ouest. Ainsi lorsque le système sera totalement en fonction il pourra par voie digitale, mettre à disposition, les informations aux bureaux de douanes concernés par les cargaisons en transit d’un Etat à un autre.

Le projet ALISA, participe à la constitution du marché régional ouest africain. Selon le commissaire chargé des Douanes, du Commerce et de la Libre circulation de la commission de la Cedeao, Tèi Konzi, représentant du président de l’institution, Jean-Claude Kassi Brou : « L’interconnexion des systèmes informatiques douaniers a été conçue par la Cedeao avec l’appui technique de la CNUCED. Ce projet vise à transmettre aux différents services des douanes, sous forme digitale, les données relatives à la cargaison avant son expédition. L’interconnexion permet d’avance aux agents des postes de douanes de passage et de destination, de recevoir toutes les informations sur le transit avant même l’arrivée des marchandises ».

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...