Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée-Bissau/législatives : la Cour suprême valide la victoire du parti présidentiel
Guinée-Bissau législatives

La Cour suprême a définitivement entériné, mercredi 20 mars, les résultats des législatives au Guinée-Bissau. Le PAIGC, du président en place, José Mario Vaz, obtient ainsi la majorité dans l’Hémicycle avec 47 sièges sur 102.

Sur 21 formations en lice, seules six ont obtenu des sièges, relaie la BBC. Dont 27 pour le Madem-G15, formé par 15 députés frondeurs du PAIGC et 21 pour le Parti pour la rénovation sociale (PRS). Concrètement, cette décision met fin à quatre longues d’années d’incertitudes politiques sur le territoire. Mais surtout de grosses sueurs froides pour la Cedeao.

Et pour cause – depuis 2015 et le limogeage par le chef de l’Etat de l’ex-Premier ministre, Domingos Simoes Pereira (issu des élections de 2014) – aucun gouvernement formé à l’initiative du José Mario Vaz, lui-même, n’a jamais pu obtenir le quitus de quatre des cinq partis présents à l’Assemblée nationale. Le PAIGC ayant systématiquement rejeté tous les Premiers ministres nommés par le président sans son accord, comme l’exige la Constitution.

Crédit photo : Wikipédia

Article connexe : 

Noix de cajou : la Guinée-Bissau elle aussi confrontée à de sérieux problèmes

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le 5 mars dernier, à Yamoussoukro, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a annoncé, devant les parlementaires réunis en Congrès, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle de 2020. Ce tournant historique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire a été motivé par une volonté de « transférer le...
Après le premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) survenu le 11 mars 2020, le pays a enregistré trois autres cas le 14 mars 2020 et 2 nouveaux cas positifs le 16 mars 2020, portant le nombre total à six cas confirmés. Appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et...
Après avoir fermé ses voies aériennes et terrestres, Nouakchott a instauré jeudi 19 mars un couvre-feu dans tout le pays dans le but d'enrayer la prolifération du nouveau coronavirus sur son territoire. Selon l'agence de presse chinoise, Xinhua, ce dernier débutera à compter du vendredi 20 mars entre 20 heures...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter