Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : un nouveau gisement d’or noir confirmé
Découverte d'un gisement pétrolier au Ghana

Après une première annonce mi-janvier, la compagnie pétrolière norvégienne, Aker Energy, a officialisé lundi 4 mars une nouvelle découverte pétrolière d’envergure au Ghana, révèle Maroc Diplomatique. Plus précisément dans le puit Pecan South-1A, situé à 166 km de la ville de Takoradi (Ouest).

Ces seconds volumes, qui doivent encore être expertisés, viendront donc s’ajouter aux ressources contingentes brutes découvertes récemment dans la région. Ces dernières étant estimées entre 450 et 550 millions de barils, précise l’entreprise scandinave.

Au final, Aker envisage de démarrer la production d’or noir sur place en 2021. Le but étant de surfer sur un potentiel pouvant atteindre, à terme, 1 milliard de barils récupérables.

Pour information, ce « butin » pourrait potentiellement faire du Ghana le quatrième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne. Et cela d’ici 2020, ajoute Le Point.

Crédit photo : Wikipédia

Article connexe :

Le Ghana bientôt libéré de la tutelle du FMI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis le soir du dimanche 20 novembre 2022, un prêtre allemand est porté disparu à Bamako. Il vit au Mali depuis environ 30 ans et enseigne depuis des années à l’Institut de formation islamo-chrétienne de Bamako. « La voiture de Hans-Joachim Lohre a été retrouvée dans un quartier de Bamako non...
Nos consœurs journalistes au Monde Afrique ,Laureline Savoye et Morgane Le Cam, ont enquêté pendant cinq ans, avec la coopération de Kaourou Magassa, journaliste pour TV5 Monde, sur l’association Rayon de soleil de l’enfant étranger (RDSEE), l’un des plus grands organismes français d’adoption agréés et qui serait à l’origine de...
Le premier ministre du Burkina Faso, a critiqué les « partenaires » internationaux de son pays qui n’ont selon lui, « pas toujours été loyaux » dans la lutte antidjihadiste. « Nous pensons, peut être à tort, que certains partenaires n’ont pas toujours été loyaux », a déclaré Apollinaire Kyélem de Tambela, premier ministre burkinabè devant...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...