Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Ghana : un nouveau gisement d’or noir confirmé
Découverte d'un gisement pétrolier au Ghana

Après une première annonce mi-janvier, la compagnie pétrolière norvégienne, Aker Energy, a officialisé lundi 4 mars une nouvelle découverte pétrolière d’envergure au Ghana, révèle Maroc Diplomatique. Plus précisément dans le puit Pecan South-1A, situé à 166 km de la ville de Takoradi (Ouest).

Ces seconds volumes, qui doivent encore être expertisés, viendront donc s’ajouter aux ressources contingentes brutes découvertes récemment dans la région. Ces dernières étant estimées entre 450 et 550 millions de barils, précise l’entreprise scandinave.

Au final, Aker envisage de démarrer la production d’or noir sur place en 2021. Le but étant de surfer sur un potentiel pouvant atteindre, à terme, 1 milliard de barils récupérables.

Pour information, ce “butin” pourrait potentiellement faire du Ghana le quatrième producteur de pétrole en Afrique subsaharienne. Et cela d’ici 2020, ajoute Le Point.

Crédit photo : Wikipédia

Article connexe :

Le Ghana bientôt libéré de la tutelle du FMI

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
La capitale mauritanienne, qui ne dispose pas de réseau d'égouts, évolue logiquement sous une épée de Damoclès récurrente liée aux inondations. Comme le rappelle Le Monde, Nouakchott est construite autour d’un puits creusé en plein désert. Au début des années 1970, à cause des premières grandes sécheresses, cette dernière a...
L'État nigérian d’Akwa Ibom (Sud-Est) bénéficiera, si tout se passe bien, d'une raffinerie flambant neuve et pleinement fonctionnelle dès 2024. Cette dernière est le fruit d'un accord signé mardi 1er septembre entre la société française, Axens, et le conglomérat local, BUA. Comme le souligne RFI, "le Nigeria fait face à...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter