Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Nigeria : l’opposition conteste la victoire de Muhammadu Buhari
élection pour un second mandat de Muhammadu Buhari

Alors que la Commission électorale indépendante (INEC) a officialisé dans la nuit de mardi à mercredi la victoire de Muhammadu Buhari (APC) à la présidentielle nigériane, l’opposition menée par Atiku Abubakar dénonce une parodie d’élection et lance une action judiciaire pour faire valoir ses droits.

Si j’avais perdu dans des élections libres et justes, j’aurais appelé le vainqueur dans la secondeNon seulement je lui aurais adressé mes félicitations mais j’aurais aussi proposé mes services pour contribuer à unir le Nigeria. 

Le communiqué publié mercredi 27 février par le Parti populaire démocratique (PDP) est sans appel. Selon son leader, la fraude a bel et bien plané au-dessus des urnes nationales. Une épée de Damoclès assurant dans les faits 4 millions de voix supplémentaires à son rival qui atteste, au final, de 54% des suffrages.

Pour autant, Muhammadu Buhari – qui rempile pour un second mandat après 2015 – a-t-il tenté de peser directement ou indirectement sur les débats. Et cela de façon arbitraire ? Selon L’Express, les observateurs locaux et internationaux ont en tout cas “noté de sérieux problèmes dans l’organisation du vote, qui avait déjà été retardé d’une semaine, quelques heures avant son ouverture prévue le 16 février”.

Pire, le média ajoute que la société civile nigériane a également constaté de nombreuses irrégularité durant le scrutin. A l’image d’intimidations d’électeurs ou encore de destruction de matériel électoral.

A suivre donc…

Crédit photo : Pixabay

Article connexe : 

Nigeria : l’ex-président Obasanjo milite pour que Buhari ne se représente pas

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 Le Niger a l’ambition de devenir un des plus grands pays producteurs de pétrole en Afrique à partir de 2025. Pour ce faire, le pays devra cependant répondre aux questions posées sur sa politique environnementale liée aux industries extractives locales.  Le Niger souhaite se développer à grands pas dans le...
 La 100ème session du conseil international du cacao s'est tenue le 10 septembre 2019 à Abidjan, sous la présidence du vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.  Au cours de cette rencontre, l’organisation internationale du cacao (ICCO) a fustigé «  un scandale  » concernant le revenu des producteurs de cette matière première...
Afin de réduire sa dépendance aux hydrocarbures, le Nigeria va promulguer une loi révisant à la hausse le taux de la TVA. Le projet de loi bien que controversé devrait améliorer les recettes fiscales et diminuer la part de la rente pétrolière dans le budget de l’Etat.  Le Nigeria est...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter