Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
L’Ethiopie et Djibouti s’accordent sur la construction d’un gazoduc
Djibouti Ethiopie gazoduc

Addis-Abeba et Djibouti ont officialisé ce week-end la construction dans les deux ans d’un gazoduc reliant la région de Somali, située dans l’est éthiopien, aux ports djiboutiens. Le but étant de permettre à l’Ethiopie de pouvoir commercialiser ses grandes réserves de gaz naturel à l’international. 

Concrètement, l’Ethiopie ne dispose plus d’accès à la mer depuis 1993 et l’indépendance obtenue par son voisin érythréen. La possibilité de pouvoir utiliser les infrastructures djiboutiennes lui ouvre donc de nouvelles perspectives économiques.

A cette fin, le Chinois Poly-CGL a été retenu pour construire un gazoduc long de 767 kilomètres. L’hydrocarbure sera quant à lui liquéfié à Djibouti puis livré par voie maritime.

Pour information, le coût du projet n’a pas encore filtré. Mais les deux nations, qui souffrent d’un manque criant de devises étrangères, tireront assurement de sérieux bénéfices de cette opération.

Crédit photo : Wikimédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Dans un message vidéo diffusé sur Internet, samedi 19 septembre 2020, le président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est exprimé sur la situation politique en Côte d’ivoire.  L’ex-Codétenu de Laurent Gbagbo à la cour pénale internationale, qui demande au président...
L'Archevêché de Conakry est monté au créneau pour dénoncer une expropriation des biens de l'Eglise par les habitants du village de Kendoumayah situé au sein de la préfecture de Coyah. Selon La Croix, les villageois ont barricadé, dimanche 20 septembre, l’entrée et la sortie de Kendoumayah pour procéder au lotissement d’un...
Le prix minimum garanti aux producteurs ghanéens de cacao devrait vraisemblablement augmenter de 21% sur la période 2020/2021.  Selon l'Agence Ecofin, qui relaie l'information, "le prix de la tonne de cacao (devrait) atteindre 10 000 cédis (1 726 $), soit 21 % de plus que le tarif en vigueur durant la précédente...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter