Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : le budget des collectivités locales sera consolidé via des fonds de bailleurs internationaux

Les projections de financement des collectivités locales en Guinée sur la période 2019-2020 s’élèvent à 146,4 millions de dollars. Seront mis à contribution les bailleurs internationaux tels que la Banque mondiale.

Vendredi 15 février, le chef de gouvernement Ibrahima Kassory Fofana a annoncé un plan de financements des collectivités territoriales d’ici à 2020. Ainsi les collectivités locales en Guinée bénéficieraient d’un financement global de 1 350 milliards de francs guinéens, soit environ 146,4 millions de dollars. Lors de la cérémonie de clôture des états généraux de la décentralisation et devants les élus locaux, le Premier ministre a déclaré que la Guinée s’engagerait sur ses propres fonds (recettes nationales), ainsi qu’accompagnée de bailleurs de fonds internationaux, dont la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD). Ces deux institutions devraient être un appui pour la mobilisation des fonds.

«La Banque mondiale m’a confirmé 40 millions de dollars et l’AFD aussi a confirmé 10 millions d’euros. Au total, les projections dont nous disposons des différentes recettes, je peux présager que les 15% vont aboutir à 650 milliards pour 2019 (environ 70,4 millions de dollars, NDLR] et 700 milliards [environ 75,9 millions de dollars) pour 2020. En faisant le compte, nous parlons de près de deux mille milliards de GNF de ressources à la disposition des collectivités locales » a précisé Ibrahima Kassory Fofana.

Le chef du gouvernement a détaillé la démarche du plan de financement en précisant les objectifs. Les fonds seront destinés à soutenir les projets d’entreprenariat des jeunes et des femmes, et ce en priorité. «Aucun contrat de travaux ne sera signé à Conakry. Il s’agit d’impulser le développement à la base pour créer un entreprenariat local en donnant du travail à nos jeunes et permettre à nos femmes d’avoir accès à nos ressources publiques grâce à cet investissement dans les projets d’infrastructures qui concourent à l’amélioration des conditions de vie des populations», a ainsi déclaré le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana.

Source : La Tribune Afrique

 

 

 

 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Relativement épargné par la pandémie de coronavirus, le pays d'Afrique de l'Ouest doit sa résilience à la réactivité des autorités publiques. Sous couvre-feu depuis presque deux mois, les habitants d'Abidjan redécouvrent progressivement leurs habitudes pré-crise sanitaire. La vigilance reste cependant de mise, comme le leur a rappelé leur président, Alassane...
Berlin annonce que l'armée allemande va bénéficier de plus de soutien humain et logistique dans sa lutte contre le djihadisme galopant au Mali.  Selon France TV Info, le géant outre-Rhin va "renforcer sa présence (sur le territoire) régulièrement en proie à des attaques sanglantes. La participation de la Bundeswehr à la...
Le gouvernement ivoirien annonce un taux national de couverture d’électricité de 71% désormais, contre 33% à fin 2011 et 69 % à fin 2019. Entre janvier et mars 2020, 186 localités supplémentaires ont été mises en service en Côte d'Ivoire dans le cadre du Programme national d’électrification rurale (PRONER). Un...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter