Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée-Bissau : les élections législatives débutent enfin
Guinée-Bissau législatives

La Guinée-Bissau n’en finit plus de s’engluer dans un marasme politique qui inquiète au plus haut point la CEDEAO. C’est un euphémisme. Le lancement des élections législatives tant attendues samedi 16 février a donc tout de l’aubaine nationale. 

Et pour cause – depuis 2015 et le limogeage par le chef de l’Etat de l’ex-Premier ministre, Domingos Simoes Pereira (issu des élections de 2014) – aucun gouvernement formé à l’initiative du José Mario Vaz, lui-même, n’a jamais pu obtenir le quitus de quatre des cinq partis présents à l’Assemblée nationale. Le PAIGC (dont fait partie Vaz) ayant systématiquement rejeté tous les Premiers ministres nommés par le président sans son accord, comme l’exige la Constitution.

De ce fait, les législatives endossent un enjeu des plus salvateur pour dénouer la crise. Car selon les termes de la Constitution, le choix du Premier ministre revient obligatoirement au parti majoritaire.

Pour rappel, José Mario Vaz n’a jamais semblé très pressé d’en découdre aux urnes. Ce dernier avait en effet prolongé en novembre de 15 jours le recensement électoral sur le territoire. Et cela, afin de décaler à 2019 le scrutin prévu initialement le 18 novembre dernier.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’échéance est pour 2030 et à dix ans de celle-ci le programme onusien sur le développement durable est encore chargé. Le continent africain accélère le rythme même si de grandes disparités et des problèmes de financement demeurent.  En 2015 54 États du Continent ont adopté une position commune au sujet des...
Les voleurs de bétail continuent de sévir au Nigéria. Les vols sont légion et les meurtres en lieu de représailles dans le nord-ouest du pays, ont fait 14 morts. L'État de Zamfara a fait l’objet dans la nuit de dimanche à lundi d’une attaque particulièrement violente.  Des assaillants à moto...
Accra a signé, à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, un protocole d'accord portant sur l'achat de trois B787-9 Dreamliner auprès de l'avionneur américain, Boeing. Ces derniers constituent les tous premiers appareils de la future compagnie aérienne nationale ghanéenne. Joseph Kofi Adda, le ministre de l'Aviation ghanéen, n'a pas manqué...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter