Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Une Bourse des matières premières agricoles dès l’été 2020 ?
Bourses des matières premières agricoles

Le gouvernement Ouattara prévoit de créer d’ici 18 mois une plateforme (BMPA) destinée à soutenir financièrement le secteur agricole ivoirien.

Mais ce n’est pas tout, cette dernière permettra également aux structures spécialisées de mieux communiquer sur les tarifs en vigueur. Enfin, les prix seront de leur côté mieux contrôlés.

Ce projet est d’ailleurs bien amorcé “puisqu’un programme de formation des acteurs de l’écosystème du marché agricole est mis en œuvre depuis le 5 février par la BRVM. Et cela, pour une durée de trois mois”, indique le site RTI.

Ce “cursus accéléré” formera au total 1000 candidats issus des secteurs public et privé. Il leur permettra ainsi de bien appréhender les futures étapes de la mise en œuvre du BMPA.

Article connexe : 

Rapprochement Côte d’Ivoire – Pays Bas sur la filière cacaoyère

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’élection législative en Côte d’Ivoire aura lieu le 6 mars 2021 dans 205 circonscriptions électorales. Selon le gouvernement ivoirien, 10.759 lieux de vote et 22.135 bureaux de vote abriteront le scrutin. La campagne électorale s’ouvrira vendredi 26 février 2021 à 00 heure et prendra fin le lendemain, jeudi 4 mars...
Le président Alassane Ouattara a déclaré le 16 février qu’il est confiant dans une « victoire éclatante » de son parti aux élections législatives qui se dérouleront le 6 mars. Alassane Ouattara espère renforcer sa majorité à l’occasion des prochaines élections législatives, qui se tiendront le 6 mars. Déjà majoritaire au sein de l’Assemblée, le Rassemblement...
Un quart de la production d’anacarde est vendue de manière illicite dans les pays limitrophes de la Côte d’Ivoire. « Chaque année, la fuite de la production est une grande préoccupation » déclare Adama Coulibaly, directeur du Conseil coton anacarde (CCA) ivoirien qui gère la filière.  La Côte d’Ivoire décide de lutter...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...