Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : lancement le 1er avril de la Couverture maladie universelle

En Côte d’Ivoire, avril 2019 marque le démarrage des cotisations pour la couverture universelle. Ainsi la couverture maladie universelle est lancée officiellement comme prévu par le ministre ivoirien de l’emploi, Pascal Abinan Kouakou.

 La Côte d’Ivoire rend effectif dés avril 2019, la couverture maladie universelle (CMU). Oumar Coulibaly, médecin conseil à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a confirmé que les cotisations pour la CMU démarreront le 1er avril prochain « si tout se passe bien ».

Lors du salon « Santé Expo 2019 » à Abidjan, Oumar Coulibaly s’est exprimé afin de préciser que « les soins pourront commencer à partir du 1er juillet, après le délai de carence de trois mois ». Il s’agit dans l’année à venir d’atteindre la phase de généralisation » à l’issue de laquelle « on espère atteindre au moins 2 millions de cartes produites au niveau de SNEDAI ».

La CMU est conçue comme un système national obligatoire contre le risque maladie garantissant l’accès à moindre coût aux populations concernées.

La CMU telle que réfléchie par les autorités compétentes, est soumise à des conditions dont les cotisations : « Toutes les personnes qui ont une assurance privée, à partir de janvier 2020, pour pouvoir continuer à bénéficier des services et des prestations des assurances privées, il faut d’abord avoir été enrôlé ou être reconnu comme assuré CMU « a précisé Oumar Coulibaly le médecin conseil à la CNAM.

Les cotisations seront prélevées via des organismes de gestion déléguée, mandatés afin d’effectuer la collecte des cotisations des assurés. « Pour ceux qui travaillent dans le privé, c’est la CNPS (Caisse nationale de prévoyance sociale) qui collecte les cotisations auprès de l’employeur, pour les fonctionnaires et agents de l’Etat en activité et à la retraite, sont prélevés par les soldes civile et militaire ou par la CGRAE » a précisé Oumar Coulibaly.

La stratégie de développement de la CMU doit permettre aux autorités ivoiriennes de faire de la CMU l’assurance de base du pays. Et ce dés 2020 selon Oumar Coulibaly qui a appelé les Ivoiriens à adhérer. Ainsi la CMU devient « l’assurance de base en Côte d’Ivoire et toutes les autres assurances, des assurances complémentaires ».

La loi fait « obligation » aux compagnies d’assurance de demander à leurs adhérents de souscrire en première intention à la CMU avant de s’équiper avec les assurances privées.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le nouveau prix d’achat du cacao bord champ pour la campagne 2019-2020 est en hausse par rapport à la précédente campagne. Il est de 825 FCFA contre 750 FCFA précédemment. Soit une hausse de 75 FCFA. Toute chose qui devrait réjouir les producteurs, mais au contraire ces derniers ont le...
Une ONG portugaise, Bios Cabo Verde a annoncé que 163 dauphins s’étaient échoués sur les plages de l'île du Cap Vert, fin septembre. L’association compte 136 animaux morts malgré les tentatives de sauvetage. Fin septembre 163 dauphins se sont échoués sur la rive orientale de Boa Vista, une des îles...
Freetown a rejoint le projet indien de télé-éducation et de télémédecine, e-VBAB Network. Selon l'Agence Ecofin, "l’objectif de (ce projet) est de fournir chaque année des cours gratuits à des milliers d’étudiants africains, et une formation médicale en continu gratuite à mille médecins et ambulanciers paramédicaux (sur le continent). (Dans...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter