Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : lancement le 1er avril de la Couverture maladie universelle

En Côte d’Ivoire, avril 2019 marque le démarrage des cotisations pour la couverture universelle. Ainsi la couverture maladie universelle est lancée officiellement comme prévu par le ministre ivoirien de l’emploi, Pascal Abinan Kouakou.

 La Côte d’Ivoire rend effectif dés avril 2019, la couverture maladie universelle (CMU). Oumar Coulibaly, médecin conseil à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a confirmé que les cotisations pour la CMU démarreront le 1er avril prochain « si tout se passe bien ».

Lors du salon « Santé Expo 2019 » à Abidjan, Oumar Coulibaly s’est exprimé afin de préciser que « les soins pourront commencer à partir du 1er juillet, après le délai de carence de trois mois ». Il s’agit dans l’année à venir d’atteindre la phase de généralisation » à l’issue de laquelle « on espère atteindre au moins 2 millions de cartes produites au niveau de SNEDAI ».

La CMU est conçue comme un système national obligatoire contre le risque maladie garantissant l’accès à moindre coût aux populations concernées.

La CMU telle que réfléchie par les autorités compétentes, est soumise à des conditions dont les cotisations : « Toutes les personnes qui ont une assurance privée, à partir de janvier 2020, pour pouvoir continuer à bénéficier des services et des prestations des assurances privées, il faut d’abord avoir été enrôlé ou être reconnu comme assuré CMU « a précisé Oumar Coulibaly le médecin conseil à la CNAM.

Les cotisations seront prélevées via des organismes de gestion déléguée, mandatés afin d’effectuer la collecte des cotisations des assurés. « Pour ceux qui travaillent dans le privé, c’est la CNPS (Caisse nationale de prévoyance sociale) qui collecte les cotisations auprès de l’employeur, pour les fonctionnaires et agents de l’Etat en activité et à la retraite, sont prélevés par les soldes civile et militaire ou par la CGRAE » a précisé Oumar Coulibaly.

La stratégie de développement de la CMU doit permettre aux autorités ivoiriennes de faire de la CMU l’assurance de base du pays. Et ce dés 2020 selon Oumar Coulibaly qui a appelé les Ivoiriens à adhérer. Ainsi la CMU devient « l’assurance de base en Côte d’Ivoire et toutes les autres assurances, des assurances complémentaires ».

La loi fait « obligation » aux compagnies d’assurance de demander à leurs adhérents de souscrire en première intention à la CMU avant de s’équiper avec les assurances privées.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans une communication publiée sur sa page Facebook, vendredi 20 novembre, Henri konan Bédié, le président de la coordination des partis politiques de l'opposition, regroupés au sein du Conseil National de Transition (CNT), annonce la suspension du dialogue avec Alassane Ouattara. « Nous avons engagé le combat, à la demande de toutes les...
Élu au premier tour avec 94,27% des voix, à l’issue d’une élection présidentielle boycottée par une partie de la population, Alassane Ouattara  invite l’opposition au dialogue alors que ses adversaires contestent la légitimité de son élection. Sous la houlette de Henri konan Bédié, les groupements de l’opposition, réunis au sein du Conseil...
Alors que le niveau de contamination reste très faible sur le continent, les pays se préparent à affronter une deuxième vague.  L’Afrique en cette période de pandémie mondiale semble montrer que le continent est moins atteint que le reste du monde. Neuf mois après l’apparition du Covid-19 en Afrique, le continent fait...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...