Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Rapprochement Côte d’Ivoire – Pays Bas sur la filière cacaoyère

Les investisseurs privés néerlandais s’intéressent au secteur agricole ivoirien, et portent plus précisément leur attention sur le secteur agricole. Les ambitions  néerlandaises se confirment après la visite en Côte d’Ivoire du vice-premier ministre néerlandaise et ministre de l’Agriculture, Cornelia Johanna Schouten.

Abidjan a reçu cette semaine la visite du vice-premier ministre néerlandais et ministre de l’Agriculture, Cornelia Johanna Schouten. Celle-ci s’est exprimée dans le cadre du renforcement des relations entre les Pays-Bas et la Côte d’Ivoire. Le ministre de l’agriculture a déclaré que le secteur privé de son pays s’intéresse au secteur agricole ivoirien. L’industrie cacaoyère est apparemment particulièrement séduisant aux yeux de ces investisseurs européens. La primature ivoirienne confirme la dynamique initiée :  «A cet effet, deux importantes missions commerciales visiteront la Côte d’Ivoire courant 2019. Les secteurs d’intérêt devraient être l’industrie cacaoyère, l’horticulture, la formation et le soutien aux jeunes entrepreneurs du secteur agricole».

Le Premier ministre ivoirien, Gon Coulibaly a montré sa satisfaction quand à cette démarche. Celui-ci a souligné que les réformes visant à améliorer le climat des affaires permettent de disposer dorénavant d’un cadre propice au développement des affaires.

Lors du séjour dans la capitale ivoirienne de Cornelia Johanna Schouten. la délégation néerlandaise et le ministère ivoirien de l’Agriculture et du développement rural ont signé un Mémorandum d’entente sur la promotion de l’entrepreneuriat agricole innovant.

Le séjour de l’équipe conduite par Cornelia Johanna Schouten avait pour objet le rôle de l’agriculture intelligente face au climat. L’agriculture intelligente est ainsi envisagée comme une solution aux problèmes liés au changement climatique, à la sécurité alimentaire et à la croissance démographique en Côte d’Ivoire.

La délégation néerlandaise lors de son séjour, a visité le Port autonome d’Abidjan afin de comprendre la situation actuelle en matière de promotion de la production durable de cacao et de chocolat.

Source : La Tribune Afrique

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’ancien président du Sénégal était un grand admirateur de Pierre Soulages. Un de ses toiles estimée entre 800 000 et 1 million d’euros est mise aux enchères. La maison de ventes Caen Enchères propose le 23 janvier une toile classique des années 1950 de Pierre Soulages et ayant appartenu à Leopold Sédar Senghor....
Le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, a annoncé que plus de deux millions de personnes ont été déplacées dans la région du Sahel en 2020.  Les déplacements de population au Sahel sont les directes conséquences de la violence permanente que génèrent les groupes djihadistes dans la région....
C’est bien le cas de le dire. En Côte d’Ivoire, la justice fait son procès. Dans une circulaire de 8 pages, datée du 4 janvier 2021, dont nous avons reçu copie, le ministre ivoirien de la justice et des Droits de l’Homme dresse un diagnostic sombre du système judiciaire dans son...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...