Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
La Sierra Leone tire la sonnette d’alarme sur la problématique du viol
Viol loi Sierra Leone

Freetown a décrété jeudi 7 février l’état d’urgence nationale en raison de la recrudescence des viols et agressions sexuelles sur le territoire sierra-léonais entre 2017 et 2018.

Selon Le Figaro, qui reprend les statistiques publiées par les autorités locales, “le nombre de cas de violences sexuelles a doublé en un an dans ce pays de 7,5 millions d’habitants, passant de 4750 en 2017 à plus de 8500 l’an dernier”. Sachant qu’une grande partie des victimes référencées sont des femmes ou de très jeunes enfants.

En conséquence, le président Julius Maada Bio a décidé de sévir en annonçant un arsenal judiciaire renforcé en la matière :

“Je déclare le viol et la violence sexuelle urgences nationales. Avec effet immédiat, les pénétrations sexuelles sur mineurs sont punissables de la prison à vie. (Mais ce n’est pas tout), l’ensemble des hôpitaux publics (auront également l’obligation) de prodiguer des traitements médicaux gratuits et délivrer des certificats médicaux à toutes les victimes.”

Pour information, le code pénal sanctionnait jusque-là les criminels de peines allant de cinq à 15 années d’emprisonnement. La majorité des Sierra-Léonais est quant à elle fixée à 18 ans.

Crédit photo : Pixabay

Article connexe :

Sierra Leone : 13% de la population seulement bénéficie d’Internet

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le 5 mars dernier, à Yamoussoukro, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a annoncé, devant les parlementaires réunis en Congrès, qu’il ne se présenterait pas à l’élection présidentielle de 2020. Ce tournant historique dans l’histoire de la Côte d’Ivoire a été motivé par une volonté de « transférer le...
Après le premier cas de Coronavirus 2019 (COVID-19) survenu le 11 mars 2020, le pays a enregistré trois autres cas le 14 mars 2020 et 2 nouveaux cas positifs le 16 mars 2020, portant le nombre total à six cas confirmés. Appuyée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et...
Après avoir fermé ses voies aériennes et terrestres, Nouakchott a instauré jeudi 19 mars un couvre-feu dans tout le pays dans le but d'enrayer la prolifération du nouveau coronavirus sur son territoire. Selon l'agence de presse chinoise, Xinhua, ce dernier débutera à compter du vendredi 20 mars entre 20 heures...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter