Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Envolée du volume des paiements électroniques au Nigeria

Selon les données du Système de règlement interbancaire nigérian, « Nigerian Interbank Settlement System (NIBSS) », le volume des transactions et paiements électronique est en hausse au Nigeria. Le montant des transactions atteint 155,7 milliards de dollars.

Les services de paiements électroniques ou e-paiements du Nigéria ont le vent en poupe. Ceux-ci ont enregistré des volumes de transactions d’une valeur de 56 855 milliards de nairas sur la période de janvier à septembre 2018, équivalant à 155,7 milliards de dollars. Ces transactions très nettement en hausse sont effectuées sur différents canaux de paiements.

La hausse est d’un montant de 16 400 milliards de nairas, soit 44,9 milliards de dollars supplémentaires par rapport aux 40 455 milliards de naira (ce qui représente environ 110,7 milliards de dollars) enregistrés sur la même période en 2017.

Les modes d’usages du paiement électroniques sont diversifiés. La grande majorité des transactions électroniques enregistrées au niveau du Système de règlement interbancaire nigérian a été effectuée par paiement instantané, par des points de vente (les caisses), via des guichets automatiques, via des transferts par mobiles, ou bien encore des espaces services de paiements de factures et des plateformes spécifiques d’e-commerce.

Ainsi 98,73 millions de transactions d’une valeur de 975 milliards de nairas ont été effectuées à l’aide de points de vente en 2017, tandis qu’en 2018, le volume a atteint 196,83 millions d’euros, pour une valeur de 1 600 milliards de nairas.

La dématérialisation loin d’inquiéter les Nigérians, fait preuve d’un remarquable dynamisme. On remarque ainsi  également que le volume des transactions réalisées par des nigérians utilisant le M-banking a cru de 795,18 milliards de naira en 2017 à 1 200 milliards de nairas en septembre 2018. Le recours à des plateformes de paiement en ligne n’est pas en reste et montre également une activité  en hausse. La valeur totale des transactions au cours de la période janvier-septembre 2019  identifiées à hauteur de 129,24 milliards de nairas en 2017 , se porte à 183,07 milliards en 2018.

Source : La Tribune Afrique

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...