Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gisement de gaz : nouvel accord entre la Mauritanie et le Sénégal
Gisement marin gaz Mauritanie et Sénégal

Le gisement marin offshore nommé “Grand Tortue-Ahmeyin” – situé à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal, et dont l’exploitation est commune aux deux pays – a fait l’objet fin décembre de nouveaux accords. 

Selon Jeune Afrique, qui relaie l’information, “les deux voisins ont franchi une étape supplémentaire, vendredi 21 décembre, en s’entendant sur la fiscalité applicable aux sous-traitants de ce projet transfrontalier.

“(Mais également) sur l’accord de financement inhérent aux deux compagnies nationales (Petrosen côté sénégalais et la SMHPM côté mauritanien), la commercialisation du gaz naturel liquéfié, ou encore l’autorisation d’exploitation (du site).”

Concrètement, la construction des infrastructures dédiées devrait débuter dès le début de l’année pour obtenir un début de production aux horizons 2022. A plein régime, ce gisement pourrait produire en moyenne 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié chaque année.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Une opération de déguerpissement  est en cours autour de l’aéroport Félix Houphouet-Boigny (FHB) d’Abidjan, situé dans la commune de Port-Bouet.  Selon les autorités du pays, cette mesure diligente qui fait suite à l’intrusion sur l’aéroport d’Abidjan d’un jeune garçon retrouvé mort dans un train d’atterrissage d’un avion à l’aéroport Roissy Charles...
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté, les intellectuels qui, à travers leurs activités cognitives, posent les problèmes de leur société et essaient d’y apporter des solutions et de l’autre, les intellectuels mercenaires, laudateurs zélés, qui mettent leur science au service de leur maître. Le professeur Franklin...
La société pétrolière Lekoil a dénoncé l’accord de financement qu’elle avait contracté la semaine dernière avec le fonds souverain Qatari QIA. Et ce alors que Lekoil a découvert que l’opération s’avérait frauduleuse.  La compagnie nigériane Lekoil a découvert la tentative de fraude dont elle faisait l’objet et a alors suspendu...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...

S’inscrire à la Newsletter