Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gisement de gaz : nouvel accord entre la Mauritanie et le Sénégal
Gisement marin gaz Mauritanie et Sénégal

Le gisement marin offshore nommé “Grand Tortue-Ahmeyin” – situé à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal, et dont l’exploitation est commune aux deux pays – a fait l’objet fin décembre de nouveaux accords. 

Selon Jeune Afrique, qui relaie l’information, “les deux voisins ont franchi une étape supplémentaire, vendredi 21 décembre, en s’entendant sur la fiscalité applicable aux sous-traitants de ce projet transfrontalier.

“(Mais également) sur l’accord de financement inhérent aux deux compagnies nationales (Petrosen côté sénégalais et la SMHPM côté mauritanien), la commercialisation du gaz naturel liquéfié, ou encore l’autorisation d’exploitation (du site).”

Concrètement, la construction des infrastructures dédiées devrait débuter dès le début de l’année pour obtenir un début de production aux horizons 2022. A plein régime, ce gisement pourrait produire en moyenne 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié chaque année.

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’échéance est pour 2030 et à dix ans de celle-ci le programme onusien sur le développement durable est encore chargé. Le continent africain accélère le rythme même si de grandes disparités et des problèmes de financement demeurent.  En 2015 54 États du Continent ont adopté une position commune au sujet des...
Les voleurs de bétail continuent de sévir au Nigéria. Les vols sont légion et les meurtres en lieu de représailles dans le nord-ouest du pays, ont fait 14 morts. L'État de Zamfara a fait l’objet dans la nuit de dimanche à lundi d’une attaque particulièrement violente.  Des assaillants à moto...
Accra a signé, à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, un protocole d'accord portant sur l'achat de trois B787-9 Dreamliner auprès de l'avionneur américain, Boeing. Ces derniers constituent les tous premiers appareils de la future compagnie aérienne nationale ghanéenne. Joseph Kofi Adda, le ministre de l'Aviation ghanéen, n'a pas manqué...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter