Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : les cheminots poursuivent leur grève de la faim
Mali cheminots grève de la faim

Non payés depuis près de 10 mois, les cheminots maliens ont décidé de maintenir leur grève de la faim lancée le 18 décembre dernier. Le gouvernement, de son côté, ne leur propose que deux mois de salaire pour le moment. 

Le bras de fer continue entre les cheminots maliens et l’Etat. Il faut dire que la situation devient de plus en plus précaire pour ces malheureux. Ne pas être payé pendant près d’une année relève en effet de la pure hérésie.

Face à cette impasse, ces serviteurs du secteur ferroviaire ont donc décidé de mettre leur santé en jeu afin d’obtenir gain de cause. Ce vendredi marque ainsi une série de 17 jours sans se restaurer. Une épreuve particulièrement éprouvante, vous en conviendrez.

De la friture sur la ligne

Selon RFI, la situation risque d’ailleurs de se prolonger puisque les dernières tractations entre les représentants des cheminots et le gouvernement malien date… du 17 décembre dernier.

“Ils nous avaient proposé deux mois. On leur a fait comprendre que ce n’est pas suffisant. Nous (exigeons) le paiement des neuf mois d’arriérés de salaire”, s’est ainsi fendu dans la presse Mahamane Dienta, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs du chemin de fer (Sytrail).

Pour information, un préavis de grève tous secteurs confondus pourrait intervenir les 9, 10 et 11 janvier prochains. “La levée de ce préavis (dépendant) des résultats de négociations qui n’ont pas encore commencé”, ajoute RFI.

Crédit photo : PxHere

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Adopté il y a 59 ans au lendemain de son indépendance, l'hymne du Niger va bientôt changer. Niamey considère en effet qu'une allusion à l'ex-colonisateur français dénote au sein de l'hymne actuel et n'a plus matière à exister. Le ministre nigérien de la Renaissance culturelle, Assoumana Malam Issa, a confirmé...
Le Nigeria est le pays du monde où l’on fait le constat du plus grand nombre de personnes déféquant à l’air libre. Des estimations portent à plus de 46 millions d’individus, le nombre de personnes se soulageant dans l’espace public. Le chef de l’Etat Muhammadu Buhari au lendemain de la journée...
Après l’approbation de Patrice Talon, une loi d’amnistie et l’accompagnement d’une task-force politique de la CEDEAO ; le retour au Bénin de Thomas Boni Yayi est confirmé.  Thomas Boni Yayi est attendu le 20 novembre à Cotonou. On se souvient que l’ancien président avait quitté le pays en juin pour des...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter