Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Mali : les cheminots poursuivent leur grève de la faim
Mali cheminots grève de la faim

Non payés depuis près de 10 mois, les cheminots maliens ont décidé de maintenir leur grève de la faim lancée le 18 décembre dernier. Le gouvernement, de son côté, ne leur propose que deux mois de salaire pour le moment. 

Le bras de fer continue entre les cheminots maliens et l’Etat. Il faut dire que la situation devient de plus en plus précaire pour ces malheureux. Ne pas être payé pendant près d’une année relève en effet de la pure hérésie.

Face à cette impasse, ces serviteurs du secteur ferroviaire ont donc décidé de mettre leur santé en jeu afin d’obtenir gain de cause. Ce vendredi marque ainsi une série de 17 jours sans se restaurer. Une épreuve particulièrement éprouvante, vous en conviendrez.

De la friture sur la ligne

Selon RFI, la situation risque d’ailleurs de se prolonger puisque les dernières tractations entre les représentants des cheminots et le gouvernement malien date… du 17 décembre dernier.

“Ils nous avaient proposé deux mois. On leur a fait comprendre que ce n’est pas suffisant. Nous (exigeons) le paiement des neuf mois d’arriérés de salaire”, s’est ainsi fendu dans la presse Mahamane Dienta, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs du chemin de fer (Sytrail).

Pour information, un préavis de grève tous secteurs confondus pourrait intervenir les 9, 10 et 11 janvier prochains. “La levée de ce préavis (dépendant) des résultats de négociations qui n’ont pas encore commencé”, ajoute RFI.

Crédit photo : PxHere

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...