Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Gambie : vers la fin d’une cérémonie protocolaire à l’aéroport
aéroport de Banjul Adama Barrow

Le président Barrow souhaite que les Gambiens ne se déplacent plus à l’aéroport de Banjul lorsqu’il doit effectuer des voyages diplomatiques. Une coutume pourtant bien enracinée dans la société locale.

Cette “demande” est en effet applicable depuis le 1er janvier 2019, relaie VO News.

Le média précise que “les déplacements à l’aéroport international pour saluer le président avant son départ se limiteront (désormais) aux fonctionnaires de l’Etat tels que le président de l’Assemblée nationale, le juge de la Cour suprême, les membres du cabinet, le chef d’Etat-major de la Défense, les autres chefs de service, et le doyen du corps diplomatique”.

Pour autant, certains civils continuent malgré tout à respecter cette cérémonie protocolaire en ce début d’année. Adama Barrow n’a donc pas manqué de saluer et remercier les personnes concernées.

Crédit photo : Wikipédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bien que seuls 16% des Gambiens utilisent actuellement les réseaux sociaux, l'avenir politique du pays pourrait bien se jouer en ligne. Et pour cause, les heureux élus font partie de la sphère locale la plus influente. A ce titre, l'application WhatsApp qui appartient au géant américain, Facebook, illustre parfaitement ce...
L’opposition a animé une conférence de presse, hier lundi 26 octobre, à quelques jours de la tenue du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre. Nous vous proposons ci-dessous les propos liminaires de Pascal Affi N’guessan, le porte-parole de la plateforme des partis politiques de l’opposition. Chers amis de la presse, Mesdames et...
Le gouvernement qualifie les récents épisodes de violence d ’ « incidents d'une extrême gravité ». Le pays s’enfonce dans une crise préélectorale. Les affrontements se sont déroulés à Dabou,à 50km d’Abidjan. On déplore 16 morts et 67 blessés, selon un nouveau bilan du gouvernement. Le département de Dabou a été...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...