Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Guinée : plusieurs changements notoires dans le code civil
Guinée code civil

Les députés guinéens ont voté samedi 29 décembre un nouveau texte modifiant le statut ou les relations des personnes. Plusieurs changements marquants font ainsi leur apparition à l’image de la légalisation de la polygamie dans le mariage civil et de la reconnaissance de l’autorité parentale pour les femmes.

Concernant la polygamie, celle-ci restait malgré de rigueur lors des mariages religieux. Tandis que les polygames n’étaient de leur côté jamais sanctionnés. Pour autant, nombre de députées considèrent qu’il s’agit, sur le principe, d’un recul et d’un renforcement de l’emprise patriarcale.

Sur le dossier de l’autorité parentale, par contre, l’avancée sociétale est reconnue à sa juste valeur. A l’image de Ibrahima Diallo, président de l’ONG “Protégeons les droits humains”, sollicité par RFI :

“L’autorité parentale est reconnue aux deux parents, sans oublier la question de la professionDans ce nouveau Code civil, la femme peut choisir sa profession sans avoir à demander en amont l’autorisation de son mari”, se félicité ainsi l’intéressé.

Pour information, le législateur est également intervenu en faveur des enfants nés hors mariage, qui pourront désormais obtenir un héritage.

Crédit photo : Wikipédia

Un texte sera présenté sous peu au Parlement afin d’abolir la peine de mort. La peine capitale était à ce jour, maintenue dans l’arsenal juridique malgré un moratoire de fait sur les exécutions, a déclaré Umaru Napoleon Koroma le vice-ministre de la justice. En Sierra Leone, la Constitution de 1991...
Alors que le continent Africain se comporte mieux que l’Europe, l’Asie, et l’Amérique avec moins de 5 millions de cas déclarés, les campagnes de vaccination sont délaissées par les populations qui montre un certain scepticisme. L’Afrique s’apprête à rendre ses doses de vaccins alors même que la pénurie en la matière...
Alassane Ouattara a fait savoir au FMI le 10 mai, qu’une plus grande représentativité des pays africains au sein de l’institution est souhaitable. Lundi 10 mai, le chef de l’État ivoirien a appelé de ses vœux que les pays africains soient mieux représentés au FMI, rappelant que « quarante-six pays d’Afrique...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...