Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana bientôt libéré de la tutelle du FMI
Ghana croissance

Alors que le programme d’aide de 918 milliards de dollars signé en 2015 avec le FMI touche à sa fin, le gouvernement ghanéen entend garder le cap en 2019 en maintenant une rigueur budgétaire et une croissance dynamique.

En ce sens, “les investissements dans les infrastructures s’intensifieront sans compromettre la viabilité de la dette. Et les crédits pour les petites et moyennes entreprises s’amélioreront dans le même temps”, assure Accra. Avant de préciser que “malgré les efforts déployés, il reste encore beaucoup à faire pour rendre la croissance plus forte, durable et particulièrement inclusive”.

Et de conclure : “Nous ne prétendons pas avoir résolu tous les problèmes au Ghana, mais notre travail au cours des deux premières années est une bonne base. Ce qui devrait nous permettre de faire plus dans les années à venir pour améliorer la vie des Ghanéens.”

Pour information, le pays est en passe d’atteindre un déficit budgétaire ne dépassant pas 3,7 % du PIB pour l’année, objectif affirmé de l’Etat. Le gouvernement prévoit en outre une croissance de 5,6 % en 2018 et de 7,6 % en 2019.

Source : Le Point 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’année scolaire 2018-2019 en Côte d’Ivoire a été marquée par plusieurs dysfonctionnements, notamment les grèves intempestives mal gérées par le gouvernement, et des fraudes sans précèdent aux examens de fin d’année. À quelques jours de la nouvelle rentrée scolaire 2019-2020, il est bon de tirer la sonnette d’alarme, afin qu’une...
Le ministère de l’Alimentation et de l’agriculture du Ghana et Groupe OCP ont signé des accords portant sur les activités agricoles, la cartographie des sols et l'innovation dans le secteur agricole.  La signature des accords entre le Ghana et le groupe OCP marocain ont eu lieu en marge de l’African...
Comme la plupart des dirigeants dans le monde ; les dirigeants africains observent de près le développement de l’intelligence artificielle. Cependant une étude de PwC confirme que ces mêmes dirigeants sont prêts à investir dans ce secteur dés maintenant. Le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) vient de publier le jeudi 5 septembre les...
TRIBUNES LIBRES
Un an après le lancement officiel de l’Open Sky africain,...

S’inscrire à la Newsletter