Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Le Ghana bientôt libéré de la tutelle du FMI
Ghana croissance

Alors que le programme d’aide de 918 milliards de dollars signé en 2015 avec le FMI touche à sa fin, le gouvernement ghanéen entend garder le cap en 2019 en maintenant une rigueur budgétaire et une croissance dynamique.

En ce sens, “les investissements dans les infrastructures s’intensifieront sans compromettre la viabilité de la dette. Et les crédits pour les petites et moyennes entreprises s’amélioreront dans le même temps”, assure Accra. Avant de préciser que “malgré les efforts déployés, il reste encore beaucoup à faire pour rendre la croissance plus forte, durable et particulièrement inclusive”.

Et de conclure : “Nous ne prétendons pas avoir résolu tous les problèmes au Ghana, mais notre travail au cours des deux premières années est une bonne base. Ce qui devrait nous permettre de faire plus dans les années à venir pour améliorer la vie des Ghanéens.”

Pour information, le pays est en passe d’atteindre un déficit budgétaire ne dépassant pas 3,7 % du PIB pour l’année, objectif affirmé de l’Etat. Le gouvernement prévoit en outre une croissance de 5,6 % en 2018 et de 7,6 % en 2019.

Source : Le Point 

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un an après la signature d'un protocole d'accord avec la Côte d’Ivoire portant sur la numérisation des services publics et l'accès aux services financiers à un plus grand nombre d'Ivoiriens, la société Visa International a reçu les félicitation d'Abidjan dans le cadre d'un premier bilan étatique. "Je voudrais féliciter Visa...
La croissance économique et démographique de l’Afrique de l’Ouest dynamise considérablement le secteur du transport ferroviaire. Les entreprises françaises se positionnent sur ce marché particulièrement porteur, mais complexe. Avec une croissance économique de 7,4 % en 2018, la Côte d’Ivoire enregistre une croissance en léger ralentissement par rapport aux années précédentes,...
C’est donc une femme qui devient vice-présidente de Gambie et la deuxième personnalité la plus importante du pays. Isatou Touray ministre de la Santé est nommée immédiatement après le limogeage du vice-présient en poste, et depuis le 15 mars. ! Adama Barrow n’a donc pas tardé à nommer son vice-président, après...
TRIBUNES LIBRES
La Cour pénale internationale vient d’acquitter l’ancien président ivoirien, Laurent...

S’inscrire à la Newsletter