Côte d'Ivoire et Afrique occidentale
Côte d’Ivoire : la décision de réattribuer la CAN 2021 au Cameroun agace
CAN Cameroun Côte d'Ivoire

Alors que le Cameroun s’est vu retirer l’organisation de la CAN 2019 pour des raisons de retards logistiques, techniques et financiers, la Confédération africaine de football (CAF) a décidé en contrepartie que la CAN 2021, promise à la Côte d’Ivoire, sera finalement organisée… par le Cameroun.

Abidjan devra en conséquence patienter jusqu’en 2023 pour organiser une nouvelle fois la plus belle des compétitions du continent. Néanmoins, cette décision ne passe absolument pas dans les hautes sphères ivoiriennes. Et on peut le comprendre.

De son côté, le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, considère qu’une telle prise de position permettra aussi bien au Cameroun qu’à la Côte d’Ivoire de se préparer au mieux pour accueillir un événement d’une telle ampleur :

« Je suis sûr qu’on va y arriver. Je suis persuadé que les grands responsables ivoiriens vont écouter leurs compatriotes qui gèrent la préparation de la CAN. (Ainsi), ils vont se rendre compte que c’est la CAF qui avait raison. »

Pour information, le pays hôte de la CAN 2019 sera connu le 9 janvier prochain. Le Maroc et l’Afrique du Sud sont les mieux placés dans ce dossier.

Crédit photo : Wikimédia

Réagir à cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Depuis 2015, quelques 2 000 personnes sont décédées dans des attaques terroristes djihadistes qui se multiplient, au Burkina Faso. Les burkinabés n’en peuvent plus et appellent le président Roch Marc Christian Kaboré, qu’ils estiment ne pas être à la hauteur pour faire reculer ces attaques, à la démission. Au Burkina...
Au Burkina Faso, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Ouagadougou, un convoi militaire français est empêché de circuler depuis une semaine environ, par des manifestants burkinabés. Le gouvernement « travaille » à faire repartir le convoi. Le gouvernement du Burkina Faso a indiqué ce mercredi 24 novembre 2021...
Une nouvelle attaque meurtrière a fait une vingtaine de morts, dont neuf gendarmes, dans le nord du Burkina Faso, ce dimanche 21 novembre 2021. Un massacre qui intervient une semaine après un celui de Inata où 57 personnes, dont 53 gendarmes, avaient été tués. Week-end rouge encore dans le nord...
TRIBUNES LIBRES
Il existe deux types d’intellectuels. Il y a d’un côté,...